Présentation

  • : Tasting Club - site de commentaires de dégustation de vin
  • Tasting Club - site de commentaires de dégustation de vin
  • : Blog de commentaires de dégustation de vin. Fondé par des amateurs passionnés, ce site a pour unique prétention de partager les découvertes, les expériences et les rencontres œnophiles.
  • Contact

Publications à venir

Retrouvez ici les publications à venir !

Recherche


Les tweets incluant les tags #wnote proposent une notation "plaisir" des vins dégustés (sur 10) et sont traités par le site Tweetawine.com

 

Wikio - Top des blogs - Vin

Suivi par

Le meilleur de l’actualité vinicole et viticole

http://www.wikio.fr

 

Régions

5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 15:00

Chateau Leoville Las Cases 1997

Nous avions déjà présenté un vin de cette appellation (Saint-Julien) et d'ailleurs du même domaine. Oui, sur ce millesime il fallait le boire, ce que nous avons fait avec un certain plaisir il est vrai et nous pensons simplement qu'il serait dommage de ne pas partager nos commentaires de dégustation à son sujet avec vous. Alors oui c'est 1997, ce n'est pas un grand millésime mais justement ! Que donne un vin de grande renommée lorsque le millésime n'est quant à lui pas génial?

Il semble qu'il y ait une multitude d'approches permettant de caractériser un "grand millésime" :

  • L'approche climatique : "Pour l'obtention d'un grand millésime, il faut des conditions climatiques idéales : chaleur, pluviométrie adéquate et récolte par temps sec."

  • L'approche par l'homogénéité : "Un grand millésime serait peut-être un millésime dans lequel il est possible de déguster un bon nombre de vins d'excellente qualité"

  • L'approche pratique à posteriori : "Un grand millésime serait un millésime qui dans des verticales de quinze années apparaîtrait systématiquement dans les trois premiers pour 75% des vins testés d'une même région."

Bien, ce ne sont que des exemples qu'il ne convient pas d'assimiler à des courants de pensée... Mais même s'il est clair qu'un grand millésime est d'abord et pratiquement exclusivement lié à un facteur climatique, voire météorologique, auquel le facteur humain n'a pas de prise, le talent du vigneron est de faire ce qu'il y a de mieux avec ce qu'il a. On dit même souvent que c'est dans les années les plus difficiles que l'on reconnait les bons vignerons...

Alors revenons à 1997 dans la région de Bordeaux. Pour comprendre un peu le millésime en question il faut savoir que 1997 a concentré d'importantes amplitudes climatiques avec un hiver vraiment doux, suivi de beaucoup d'humidité au printemps. L'été s'est montré chaud avec un mois d'août tropical. Il faut également savoir que les vendanges ont été très précoces avec des raisins qui ont quelques fois muris rapidement sur la fin, et ça non plus ce n'est pas l'idéal car on préfére généralement une maturation lente. Ainsi, les vins du millésime sont souvent tendres, fruités et équilibrés mais d'une garde limitée...

 

Description de la cuvée

Afin d'éviter une redite, nous avions déjà dégusté une cuvée du domaine et vous pouvez lire les commentaires ici.

Sachez simplement que le vin du Château Léoville Las Cases portant la mention "Grand vin" est le grand vin du château. Ce qu'il se fait de mieux avec une sélection attentive des grains. Attention, souvenez-vous que la cuvée "Clos du Marquis" n'est à l'inverse pas un vrai "second vin" mais bien une sélection parcellaire... Encore une fois, vous trouverez quelques détails ici.

Les sols sont composés de graves garonnaises profondes sur alios. L'assemblage est atypiquement réalisé à partir de 85% de Cabernet Sauvignon, 14,5% de Merlot et 0,5% de Cabernet Franc. La densité de plantation est de 8 797 pieds/hectares. L'âge moyen de la vigne est de 30 ans. La vendange est manuelle. Le vin est élevé 18 à 20 mois dans des barriques de chêne en moyenne neuves de 50 à 100 %. 

 


Dégustation

  • Œil : La robe est de couleur grenat avec une très belle intensité tirant sur le noir. Des reflets légèrement évolués sont présents et le vin affiche de belles larmes.

  • Nez : Le nez est expressif et plein de finesse, de subtilité. Ses arômes sont confortablement installés sur des notes de cassis, de tabac et d'épices douces. L'ensemble est subtilement truffé.

  • Bouche : L'entrée de bouche est fluide mais expressive. Ce Saint-Julien surprend par la souplesse de son attaque. Le coeur de bouche affiche une belle fraicheur, preuve que le vin est clairement encore debout. La complexité est également de la partie avec derrière une belle matière, des notes tertiaires de truffe, de tabac et de cire d'abeille. Le fruit est lui toujours là avec les petites notes de fruits noirs perçues au nez mais les accents ici rappellent plus certainement la griotte. Les tanins sont adoucis et même voloutés. La finale est de belle longueur et portée par de petites touches amères salivantes.

  • Appréciation : Un Saint-Julien plein de finesse, de délicatesse. Une expression à part que nous avons trouvée particulièrement intéressante et par dessus tout agréable. Même si ce vin ne joue pas des mécaniques pour nous impressionner, le plaisir est indiscutablement bien là et ce n'est clairement pas à cause du prix que l'on finit la bouteille...

  • Accords mets/vin : Côte de boeuf à la moëlle, agneau sur flanc de courgettes et d'ail, hachis parmentier de joue de boeuf..

  • Service : A carafer, avec délicatesse 1 heure à l'avance et servir à 15°C

 


Trouver ce vin

Tarif indicatif : 90€ (75cl)

Bouteille dégustée achetée chez Caveprivee.com

 

Egalement disponible chez :

Boottle France

Lavinia

Lafayette Gourmet

 

Pour commander directement au domaine c'est ici


Contacter le domaine : 

La vente des vins est réalisée de manière classique par l'intermédiaire de négociants puis des distributeurs.

Site web : www.leoville-las-cases.com


Situer le domaine


Afficher Château Leoville Las Cases sur une carte plus grande

 

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Partager cet article

Repost 0
Published by JP - dans Bordeaux
commenter cet article

commentaires

arthur 30/07/2013 14:18


Malheuresement, le superbe leoville las casas est devenu bien trop cher. 


Fini les années 90 où l'on pouvait se le payer pour quelques centains de francs ...


Merci quand même pour cette présentation du millésime 97


En complément : http://vino-promo.com/saint-julien-ou-lexcellence-du-vin-de-bordeaux/