Présentation

  • : Tasting Club - site de commentaires de dégustation de vin
  • Tasting Club - site de commentaires de dégustation de vin
  • : Blog de commentaires de dégustation de vin. Fondé par des amateurs passionnés, ce site a pour unique prétention de partager les découvertes, les expériences et les rencontres œnophiles.
  • Contact

Publications à venir

Retrouvez ici les publications à venir !

Recherche


Les tweets incluant les tags #wnote proposent une notation "plaisir" des vins dégustés (sur 10) et sont traités par le site Tweetawine.com

 

Wikio - Top des blogs - Vin

Suivi par

Le meilleur de l’actualité vinicole et viticole

http://www.wikio.fr

 

Régions

24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 19:15

N'y allons pas par 4 chemins, il n'y a pas d'autres mots : le domaine Belluard à Ayze produit de très grands vins. Goûtez les vins du domaine à l'aveugle, sans en connaitre l'origine : vous blufferez tout le monde. Il y a plein de beaux domaines en Savoie et en Haute-Savoie et à vrai dire j'ai hâte de m'y rendre dans quelques semaines !

Savoyard d'adoption (j'ai vécu à Frangy, à coté d'Annecy, de l'âge de 1 mois à 21 ans), j'ai décidé il y a quelques temps de partir en quête de vrai beaux vin de cette "région". Mais, histoire de pimenter mes recherches, je m'étais mis en tête de me focaliser sur la Haute-Savoie.

Souvent associés à des vins simples et parfois tranchants qui accompagnent la raclette ou la fondue, les vins de Savoie (et plus encore de Haute-Savoie) sont généralement méconnus, malconnus, et les vrais beaux domaines, les vrais grands vignerons et les vrais vins ne sont eux connus, comme dans certaines régions de France, que des vrais connaisseurs.

 

Belluard Le-Feu 2009

J'avais fait une dégustation à Paris (Metro Belleville) à la boutique de la contre-étiquette. Nous y avions gouté les vins de Belluard et d'autres merveilles du coin en compagnie d'un ami aux fortes attaches savoyardes. Cette très belle dégustation m'avait à vrai dire bien arrangé dans la mesure où ma cave recelle de l'ensemble des cuvées du domaine en 2009, mais je pouvais ainsi les goûter sans attendre et sans avoir à attaquer mon stock personnel...

Merci à Christophe Guitard (et à son équipe) pour ce très bon moment, ses explications et sa toujours très belle sélection.

Nous n'avions pas dégusté le Feu lors de cette soirée, et c'est ce que nous avons fait lors d'une dégustation privée, et en aveugle avec Emmanuel Delmas.

 

Description de la cuvée

Le Feu peut être considéré comme le "grand vin" du domaine Belluard. Il n'est produit que les grandes années et il se caractériste tant par le cépage utilisé (Gringet) que par le terroir, très spécifique qui lui donne d'ailleurs son nom. En effet, le feu est tout simplement le nom du terrain.

Aussi grand que la Romanée-Conti, la "parcelle" du Feu est constituée de sédiments de cascades glacières : argile rouge chargée en alumine de fer.

En bref, qu'il s'agisse du terroir ou du cépage, toutes ces caractéristiques le rendent exceptionnel, extraordinaire.

Vendu : ça me plait! Voyons si c'est bon!

 


 

Vous pouvez lire notre présentation du domaine ici.

Les autres vins du domaine dégustés :

Ayse Mont-Blanc (Brut Nature) 2003

 


Dégustation

  • Œil : de couleur ambrée, la robe est aussi surprenante que superbe pour un vin si jeune. Les jambes sont plutôt grasses et le disque moyennement épais. La robe est vraiment marquante et agréable à regarder à travers la carafe puis le verre...

  • Nez : le nez est fruité, cidré, et croquant sur la pomme avec déjà de jolies notes minérales. Encore une fois, le vin est jeune mais il propose déjà une expression à la fois vive et complexe. Une vraie personnalité.

  • Bouche : vif et minéral, sa fraicheur met en avant des parfums de fruits bien mûrs, ceux de la pomme voire du tatin. Mais la beauté de ce vin, au delà de sa magnifique fraicheur, réside dans sa chaleur et sa minéralité. Au milieu du fruit, la terre oxydée, la terre battue, se démène et explose pour générer une sensation à vrai dire inconnue. C'est de toute beauté et c'est très impressionnant. Le gringet s'exprime avec force et finesse avec toujours ce petit pic d'acidité si caractéristique et cette note de caramel trop cuit. C'est complexe et simple à la fois. Etourdissant! 
  • Appréciation : Ce vin est un paradoxe et un véritable tableau. A attendre le cœur rempli d'espoir mais avec, pour patienter, le déjà très beau souvenir de cette dégustation sur le fruit que l'on avouera "dopée" du fait des 1,5 heures de carafes. Waou!
    Lorsque j'ai acheté ce vin au mois de septembre, Dominique Belluard m'a indiqué que le Feu commencerait à évoluer dans 3 ans. La durée de garde est de 10 à 15 ans...

  • Accord mets/vins : A déguster seul (c'est tellement bon comme ça). Sinon accompagné d'un morceau d'Abondance ou de Beaufort bien fruité en dégustation ou bien lors d'un repas accompagné de poisson. Le domaine recommande de l'assortir aux mets suivants : les écrevisses, les quenelles de brochets, les langoustines, coquilles ST Jacques ainsi que les poissons nobles.

 


Trouver ce vin :   

Tarif indicatif (au domaine) : 15€ (75 cl) / 40€ (150 cl)



Contacter le domaine : 

http://www.domainebelluard.fr/

Domaine Belluard

283, les Chenevaz

74130 AYSE

France

 

Tél : +33 (0)4 50 97 05 63

E-mail :  contact@domainebelluard.fr 


Situer le domaine : 


Agrandir le plan

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Partager cet article

Repost 0
Published by JP - dans Savoie
commenter cet article

commentaires