Présentation

  • : Tasting Club - site de commentaires de dégustation de vin
  • Tasting Club - site de commentaires de dégustation de vin
  • : Blog de commentaires de dégustation de vin. Fondé par des amateurs passionnés, ce site a pour unique prétention de partager les découvertes, les expériences et les rencontres œnophiles.
  • Contact

Publications à venir

Retrouvez ici les publications à venir !

Recherche


Les tweets incluant les tags #wnote proposent une notation "plaisir" des vins dégustés (sur 10) et sont traités par le site Tweetawine.com

 

Wikio - Top des blogs - Vin

Suivi par

Le meilleur de l’actualité vinicole et viticole

http://www.wikio.fr

 

Régions

24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 09:00

Domaine Elodie Balme - Côtes du Rhône Villages RASTEAU 20

Voilà une appellation où les vins sont généralement plutôt musclés voire virils. Et bien histoire de voir ou plutôt de goûter, allons jetter un oeil à ce qu'une jeune vigneronne parvient à faire sur les terroirs solaires de Rasteau.

Nous avions déjà été séduits, à vrai dire amadoués même par le Côtes du Rhône sur le même millésime. A ce moment-là on m'avait déjà dit : n'oubliez pas de goûter son Rasteau !... je n'ai pas oublié...

Elodie affirme tenir son désir de devenir vigneronne de son grand-père, Maurice Charavin, qui fut vigneron à Rasteau et qu'elle n'a pourtant pas connu. Il semble que cela soit inscrit dans ses gênes et son histoire tout simplement.

Ses parents, viticulteurs depuis 1976, ont préféré rester coopérateurs plutôt que de se lancer dans l'aventure de la vinification. Elodie a donc souhaité reprendre l’exploitation familiale mais avec la ferme intention de s’installer en cave particulière. Bref, cultiver ses vignes et faire son propre vin ! A noter également qu'Elodie a travaillé durant 3 ans auprès de Marcel Richaud (nous en reparlerons, cf.ici), un grand nom de l'appellation Côtes du Rhône basé à Cairanne.

La première récolte de ce jeune domaine a donc eu lieu à Rasteau en 2006. Et petit à petit, le domaine devient grand! De 4 ha en 2006 à 8 ha en 2010, c'est désormais 13 ha qui contribueront aux vins du millésime 2011. Elodie reprend en effet, parcelle par parcelle les vignes de l'exploitation familiale.

Les vignes du domaine sont situées sur les communes de Buisson, Roaix et Rasteau. La culture et la vinification sont conduites le plus naturellement possible (fumure organique, vinification naturelle sans levurage, sans souffre, et sans acidification). Une maturité optimale et un bon état sanitaire sont recherchés par des travaux en vert  (ébourgeonnage, vendange en vert). Pas de label, pas de dogme et au contraire du pragmatisme, Elodie essaie, observe et apprend.

Actuellement, Elodie Balme produit 5 vins rouges :

Nous nous intéressons ici au 4ème vin de la liste présentée ci-dessus, à savoir le Côtes du Rhône Villages Rasteau (Sec) dans le millésime 2009.

Sachez également qu'Elodie dessine elle-même les étiquettes de ses vins. Féminine et sobre : en passant, on aime bien !

Description de la cuvée

Cette cuvée de Rasteau sec est réalisée à partir de 80% de Grenache et 20% de Syrah. Les vignes sont quant à elles exclusivement plantées sur l'aire d'appellation Rasteau.

En matière de vinification, la cuvaison est plutôt courte (20 jours) et les extractions sont voulues très douces : seulement un remontage par jour.
L’élevage se fait principalement en cuve béton pour une durée de 10 mois. Les élevages sous bois sont en cours d'expérimentation. En effet, environ 10% des syrah sont élevés en barriques (225L) avec des essais en demi-muits (600L) par exemple.

 


Dégustation

  • Œil : La robe est rubis de belle intensité. L'ensemble est très homogène avec toutefois quelques reflets violets preuve d'une certaine jeunesse. Les larmes sont quant à elles généreuses. 

  • Nez : Le nez est intense voire puissant et s'exprime sur des notes de fruits rouges bien mûrs portés par de jolis accents floraux. Une fine touche fumée à l'ouverture laisse sa place à des rappels d'herbes de provence et plus particulièrement à des notes de sariette.

  • Bouche : La bouche est large d'épaule avec dès l'entrée de jeu un fruit séveux rappelant la confiture de mûre. L'astringence est bien maitrisée et une élégante minéralité s'exprime à la fois sur une jolie fraicheur et sur des notes salines apportant beaucoup de plaisir. La pointe de sucre résiduel, ici caractéristique, amène un coté glamour, très féminin à ce vin massif. La matière est très agréable pour ce vin plein qui conduit tout droit à une finale sur les fruits noirs bien mûrs avec un fin rappel réglissé.

  • Appréciation : Un savant mélange de puissance, de tact et de délicatesse. Une main de fer dans un gant de velours si l'on peut dire. Au-delà de ces quelques métaphores, ce vin est particulièrement plaisant par son style affirmé. Certains risquent bien de redécouvrir sous un autre angle les vins de Côtes du Rhône méridionnaux et c'est tant mieux. Alors oui, on retrouve du style Richaud ici avec un fruit pur, bien défini voire poussé sur le devant de la scène. Mais la patte est tout de même différente, bien à elle! Pas de doute, cette jeune vigneronne a du potentiel et d'ores et déjà beaucoup de talent ! Nous ne sommes pas les premiers à le dire mais : A suivre absolument !

  • Accords mets/vin : Daube provençale et sa macaronade

  • Service : A carafer 1 Heure puis servir à 15°C.

 


Trouver ce vin

Tarif indicatif : 11€ (75cl)

Bouteille dégustée issue de chez Cave Augé

 

Egalement disponible chez :

Mi-Fugue, Mi-Raisin (36/38, rue Delambre 75014 Paris - 01 43 20 12 06)


Contacter le domaine : 

Domaine Elodie Balme
Route d'Orange
84110 Rasteau

Tel : 04.90.28.81.70

Mobile : 06.20.55.20.87

Mail : balme.elodie@wanadoo.fr

 

 

Situer le domaine


Afficher Domaine Elodie Balme sur une carte plus grande

 

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Partager cet article

Repost 0
Published by JP - dans Rhône Sud
commenter cet article

commentaires