Présentation

  • : Tasting Club - site de commentaires de dégustation de vin
  • Tasting Club - site de commentaires de dégustation de vin
  • : Blog de commentaires de dégustation de vin. Fondé par des amateurs passionnés, ce site a pour unique prétention de partager les découvertes, les expériences et les rencontres œnophiles.
  • Contact

Publications à venir

Retrouvez ici les publications à venir !

Recherche


Les tweets incluant les tags #wnote proposent une notation "plaisir" des vins dégustés (sur 10) et sont traités par le site Tweetawine.com

 

Wikio - Top des blogs - Vin

Suivi par

Le meilleur de l’actualité vinicole et viticole

http://www.wikio.fr

 

Régions

14 décembre 2011 3 14 /12 /décembre /2011 12:10

Jean-Marc Morey - Chassagne-Montrachet Les Caillerets 1997

Faut-il garder les vins blancs? Et bien la 1ère réponse est la même que pour les vins rouges : tout dépend ! Le seul fait de poser cette question ouvre, tel que c'est très souvent le cas lorsqu'il s'agit de vin, une véritable algorithmie qui permet à chacun de se perdre là où il aimerait au contraire y voir plus clair.

La garde des vins est presque une science. Une science bien inexacte tant le vin est vivant : affirmer qu'un vin sera un vin de garde à la seule observation de son comportement dans sa jeunesse relève alors du pari ! 

Nous vous proposerons très prochainement un dossier sur ce thème mais dans cette attente et pour faire simple, voici une règle simple pour l'ensemble des vins : les éléments indispensables à la conservation des vins sont l'acidité (ou le sel), les tanins et l'alcool. Si vos vins sont dépourvus de manière significative de l'un de ces 3 composants, il pourra être délicat d'envisager les encaver.

N'allons pas plus loin à ce stade au risque de vous perdre et passons à la dégustation d'une cuvée de chez Jean-Marc Morey, en appellation Chassagne-Montrachet 1er cru sur le très généreux millésime 1997.

Nous adorons les cas pratiques et regardons donc ce qu'un joli vin blanc de la Côte de Beaune a sous le capot au bout de presque 15 ans de garde, soit ce que l'on pourrait appeler sa limite optimale de garde.


Description de la cuvée

Cette cuvée est obtenue, conformément à son appellation, à 100% à partir du cépage Chardonnay, sur les parcelles exposées est/sud-est du lieu-dit "Les Caillerets" dans l'appellation Chassagne-Montrachet au coeur de la "Côte des blancs".

Les vignes ont été plantées en 2 temps : une première vague en 1951 pour les sols nus et un renouvellement en 1964 pour le renouvellement des vignes qui étaient déjà en place.

Le lieu-dit des «Caillerets» est situé au sud de la commune, juste au dessus des fameux « Champs Gains » et possède un sol argilo-calcaire très caillouteux et peu profond, d'où son nom. A noter que le bas de la parcelle est plus calcaire et que la partie haute, plus argileuse, est la plus pentue du vignoble de Chassagne.

La vendange a été réalisée manuellement avant un pressurage pneumatique puis une fermentation en fûts. Un bâtonnage léger a été opéré toutes les 2 semaines et l'ensemble de la vinification y compris la fermentation malolactique a été réalisée avec les levures indigènes, de manière naturelle.

L'élevage sur fines lies a été réalisé en fûts dont 20% neufs et le reste âgé de 2 à 5 vins.

A noter que les méthodes déjà employées en 1997 étaient déjà très similaires à celles d'aujourd'hui avec une volonté forte de laisser faire la nature tout en l'accompagnant.

 


Dégustation

  • Œil : La robe est parfaitement dorée, de belle intensité. L'évolution s'est installée avec des reflets légèrement orangés tirant sur le caramel. La matière est subtilement sirupeuse et s'illustre par des jambes plutôt grasses et lentes.

  • Nez : Le nez s'affiche sur des notes tertiaires, en premier lieu de boisé noble patiné voire de cire d'abeille. Puis les notes évoluent rapidement en laissant apparaitre des accents de sous-bois et de champignons nobles. Le miel et les fruits confis viennent égayer ce superbe tableau.

  • Bouche : Dès l'entrée de bouche, la matière est grasse et s'appuie sur une attaque particulièrement saline. La fraicheur et la tension sont toujours de la partie et le fruit, passé au second plan, laisse place aux notes tertiaires identifiées au nez. La finale est sublime et rappelle le miel voire le pollen avant de nous laisser en souvenir, et avec une persistance s'il vous plaît, de belles et gourmandes notes de caramel au beurre salé et de lait concentré.

  • Appréciation : Après presque 15 ans ce vin a toujours du peps! La trame minérale, traduite par une acidité parfaitement intégrée est d'une superbe vivacité apportant la tension nécessaire pour se délecter des jolies notes tertiaires offertes par les effets du temps sur ce fort joli vin. Un très beau travail sur un beau millésime et un bel exemple de traversée du temps !

  • Accords mets/vin : Aiguillette de canard aux cèpes, ris de veau aux morilles, turbot grillé, escargots.

  • Service : Servir à l'instant à 12°C.

 


Trouver ce vin

Tarif indicatif : 39€ (75cl)

Dans des millésimes plus récents, vous trouverez les vins du domaine chez :

Autrementbourgogne.com

Monmillesime.com

Exceptionvins.fr

 


Contacter le domaine : 

Domaine Jean-Marc Morey
3 rue principale
21190 Chassagne-Montrachet


Tel : +33 3 80 21 32 62
Fax : +33 3 80 21 90 60

Mail : catherine.morey@orange.fr

Site web : chassagne-montrachet.com


Situer le domaine


Afficher Domaine Jean-Marc Morey sur une carte plus grande

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...



Partager cet article

Repost 0
Published by JP - dans Bourgogne
commenter cet article

commentaires