Présentation

  • : Tasting Club - site de commentaires de dégustation de vin
  • Tasting Club - site de commentaires de dégustation de vin
  • : Blog de commentaires de dégustation de vin. Fondé par des amateurs passionnés, ce site a pour unique prétention de partager les découvertes, les expériences et les rencontres œnophiles.
  • Contact

Publications à venir

Retrouvez ici les publications à venir !

Recherche


Les tweets incluant les tags #wnote proposent une notation "plaisir" des vins dégustés (sur 10) et sont traités par le site Tweetawine.com

 

Wikio - Top des blogs - Vin

Suivi par

Le meilleur de l’actualité vinicole et viticole

http://www.wikio.fr

 

Régions

23 mai 2012 3 23 /05 /mai /2012 08:45

Errazuriz Sauvignon blanc 2010

Voici un zoom sur un vin du "nouveau monde". Un vin Chilien pour être plus précis. Là où l'une des caractéristiques fortes des vins français est de chercher quasi systématiquement à mettre en avant la minéralité, les vins du nouveau monde offrent souvent bien plus un focus sur le fruit. C'est un peu "cliché" mais est-ce un mal?
Le Chili, souvent bien plus connu, en France en tous cas, pour ses vins rouges obtenus à partir du cépage Carménère, offre également de très jolies choses en blanc. Nous avons ainsi choisi ici de nous attarder sur une très belle cuvée de Sauvignon de chez Errazuriz.

Le Sauvignon blanc, cépage international certes, a trouvé sa place sur les terroirs chiliens. Les connaisseurs citeront Casablanca Valley et San Antonio pour les grands vins blancs nationaux. Et bien ici, nous voyageons au nord de Santiago du Chili dans les Andes pour aller chercher de la fraicheur dans la région d'Aconcagua. Les vins, rouges et blancs, y ont justement été rendus célèbres par Maximiano Erràzzuriz qui y installa son domaine en 1854. La devise du domaine : "De la meilleure terre, le meilleur vin".


Description de la cuvée

Cette cuvée Sauvignon Blanc Reserva 2010 est obtenue exclusivement à partir du cépage Sauvignon blanc. Les raisins proviennent de vignobles sélectionnés près de la côte du Pacifique dans la  région d'Aconcagua, située sur des coteaux de 100 à 300 m d'altitude.

Du fait de la proximité de la mer et de cette altitude même minime, les vignes bénéficient à la fois du soleil et de la chaleur pour une belle maturité et de la fraicheur nécessaire à une bonne acidité. A noter que dans cette région du monde, l'irrigation est autorisée.

Les sols sont constitués d'une mince couche de sol limoneux de 40 à 80 cm de profondeur recouvrant des sous-sols argileux et rocheux. 

 


Dégustation

  • Œil : La robe est pâle d'un doré peu intense affichant des reflets bronze. Les jambes sont plutôt rapides.

  • Nez : Le nez est d'une très belle intensité, aromatique même. Les arômes sont végétaux avec des pointes herbacées et des touches plus fruitées évoquant les agrumes. Sans être vert ni mordant, le nez est généreux et plein de fraicheur.

  • Bouche : L'attaque est souple et fraiche et c'est immédiatement l'équilibre qui est saisissant. Le coeur hésite entre tranchant et rondeur offrant un côté très complet à ce vin. Un sauvignon chaud mais vif pour aller au bout de cette contradiction. Le fruit s'exprime sur des notes de pommes vertes et de zeste de citron sans reprendre le côté végétal et épicé découvert au nez. Le boisé de l'élevage ne prend pas le pas sur les arômes et reste très discret apportant la juste complexité à l'ensemble. La fin de bouche est un peu chaude avec une pointe légèrement trop alcooleuse mais apporte de la puissance se conjuguant avec une très belle persistance.

  • Appréciation : Un très bel exemple de sauvignon chilien bio avec ce vin très complet. Tout est bien en place, sans maquillage. Errazuriz nous donne l'occasion de découvrir un style bien différent de ce que nous connaissons dans nos contrées et ce avec beaucoup de plaisir. Un très joli vin pour ceux qui comme nous aiment rester ouverts au plaisir des vins du monde.

  • Accords mets/vin : Apéritif, Poissons grillés, Langouste mayonnaise, Volaille sauce cardamone.

  • Service : Servir à l'instant à 12°C.

 

Errazuriz Sauvignon blanc 2010 CE


Trouver ce vin

Tarif indicatif : 9,50€ (75cl)

Dans des millésimes plus récents, vous trouverez les vins du domaine chez :

Meilleursvinsbio

Vinothèque du Leman

Vins du Monde

 


Contacter le domaine : 

Viña Errazuriz S.A
Av. Nueva Tajamar 481
Office 503 Torre Sur, Las Condes, Santiago, Chile

Phone: +56-2 339-9100

Fax: +56-2 203-6690

Mail : rplass@chadwickwines.cl

Site web : http://www.errazuriz.com


Situer le domaine


Afficher Vina Errazuriz sur une carte plus grande

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...



Repost 0
Published by JP - dans Etranger
commenter cet article
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 12:45

Lustau Manzanilla et Puerto Fino SherryVous connaissez peut-être l'appellation Xérès pour ses célèbres vinaigres ! Dans la lignée de l'adage qui nous rappelle qu'il faut du bon vin pour faire du bon vinaigre, la région de Xérès produit de superbes vins, des nectars à l'identité très forte, caractériels pour certains mais toujours vecteurs de leur terroir avec élégance.

Les vins dont nous parlons ici, Fino et Manzanilla, sont d'ailleurs à l'origine des vinaigres produits dans la région. Ils répondent à une tradition très ancienne, particulièrement appréciée en Grande Bretagne, cette terre regroupant un nombre impressionnant d'amoureux du vin et de grands dégustateurs, qui nommaient tout simplement ces vins "Sherry".

Pour la petite histoire, ce furent les Grecs qui, les premiers, citèrent une peuplade vivant dans la région de Xérès, les Kerratanoï, nom qui fut latinisé en Cerratani. Leur principale cité devint la ville de Jerez (Ceret), dont le vignoble donnait, sous les Romains, le ceretanum6. Ce qui a été traduit par les Arabes en cherrish puis par les Anglais en sherry.

Alors, le (les) Sherry c'est quoi? Et bien, il y en a en effet de différents styles (Fino, Manzanilla, Oloroso, Amontillado, etc.). Et comme il faut bien commencer quelque part, débutons avec ces 2 superbes cuvées de la très célèbre maison Lustau.

 

Description des cuvées

Toutes deux obtenues à partir du seul cépage Palomino Fino, ces deux cuvées se distinguent par l'environnement employé pour leur élevage tel que décrit plus loin.

Puerto Fino Sherry

Cette cuvée est vieillie en barriques de chêne américain en utilisant la fameuse méthode de "solera y criaderas" dans la cave de la maison à El Puerto de Santa María, une ville balnéaire située dans le triangle Sherry.

Ce vin est élevé sous voile, selon une méthode identique à celle employée pour l'élevage des vins jaunes. Il s'agit en effet de ne pas ouiller les vins pour laisser se former un voile de levure qui apporte principalement des caractéristiques aromatiques au vin, d'où le nom de vin de voile.

Manzanilla Papirusa Sherry

Cette cuvée présente les mêmes caractéristiques principales que le Fino mais est obtenue à partir d'un terroir et d'un environnement d'élevage sensiblement différent.

La Manzanilla est un Xérès, qui a vieilli dans les bodegas de la région de Sanlúcar de Barrameda, petite ville située sur l'estuaire de la rivière Guadalquivir. Situé sur la Côte atlantique, ce vignoble bénéficie de la fraîcheur et de l'humidité maritime avec un bel ensoleillement. Il est exposé à l'est : le vent peut l'assécher et l'assainir en quelques heures.

A noter : la dénomination "Papirusa", voici la traduction de l'explication la plus probable qui nous a été expliqué par la maison Lustau elle-même et qui s'avére être une bien jolie histoire :

"La traduction littérale serait "Papyrus". Néanmoins, dans les années cinquante, une célèbre pièce de théâtre s'est montée à Madrid. Le titre était "La Papirusa", et la protagoniste, Elena, était une danseuse espagnole qui devient connue sous ce même nom : Papirusa. La famille Lustau était de grands amateurs de théâtre, et la rumeur raconte que l'une des filles de la famille a justement donné le nom de Papirusa à l'une de ses poupées ! La maison Lustau possède d'ailleurs une copie du script de "La Papirusa", qui a été écrit par les dramaturges Adolfo Torrado, et Leandro Navarro. Les dates coïncident avec la première mise en place de la solera de cette Manzanilla."

 


Dégustation

Puerto Fino Sherry

  • Œil : La robe, limpide, est dorée de faible intensité. Les larmes sont grasses et plutôt lentes.

  • Nez : Le bouquet est intense et d'une très grande complexité. Les arômes évoquent les fruits secs tels que la noix, la noix de cajou ou encore l'amande grillée. S'y mêlent des notes plus fraiches de pomme granny et de céleri râpé. L'ensemble est relevé par une très élégante et intense trame iodée.

  • Bouche : L'attaque est droite, intense et tonique. Le boisé et le grillé apportent une complexité et une noblesse fondues dans ce superbe ensemble aromatique qui reprend les notes identifiées au nez. La trame acide propulse littéralement le vin et le conduit à une finale saline, iodée tout simplement explosive. La persistance installe les notes marines avec de fins amers nobles qui ouvrent l'appétit !

  • Appréciation : Quel plaisir! Le tranchant et la vivacité alliés à la complexité de ce vin en font une véritable bombe. Etonnant, dérangeant même pour ceux qui ne connaitrait pas, ce Fino met les sens en éveil et nous transporte et nous dépayse. Un must à goûter et regoûter absoument !

  • Accords mets/vin : Poisson cru (tartare, sushi, sashimi), huîtres crues, poisson fumé et poisson grillé, tapas.

  • Service : Servir à l'instant à 9°C.

 

Manzanilla Papirusa Sherry

  • Œil : La robe est dorée de couleur légèrement plus intense que le Puerto Fino.

  • Nez : Là encore, le nez est subtilement plus intense, plus iodé et marqué par une pointe plus affirmée de céleri frais râpé. Les autres notes aromatiques du Puerto Fino sont identiques.

  • Bouche : L'attaque est plus ronde plus ample voire plus grasse que celle du Puerto Fino. Lors de cette dégustation, cette Manzanilla s'est montrée moins saline que le Fino mais révélatrice d'une plus grande minéralité avec des notes presque caillouteuses. La trame reste vive mais est plus chaleureuse que celle du Puerto Fino, marqué par une acidité plus modérée. La persistance est suberbe portée par une finale nette, sèche et particulièrement aromatique.

  • Appréciation : Un Fino plus intense au nez et plus rond en bouche, très aguicheur et particulièrement généreux en bouche. Plus confortable et chaleureux que le Puerto Fino, cette Manzanilla se livre dans un habit plus étoffé mais moins tranchant qui lui permet de se mêler à des accords peut-être légèrement plus riches.

  • Accords mets/vin : Haddock à la crème, quiche aux deux saumons mais également poisson cru (tartare, sushi, sashimi), poisson fumé et poisson grillé, tapas.

  • Service : Servir à l'instant à 9°C.

 

 


Trouver ces vins

Tarif indicatif : 19€ (75cl)

Bouteilles dégustées achetées chez Juvéniles - 47, rue de Richelieu 75001 Paris
(+33 1 42 97 46 49)

Egalement disponible chez :

Loading...

 


Contacter le domaine : 

Bodegas Lustau
Arcos, 53
11402 Jerez de la Frontera
Espagne

Tel : +34 956 34 15 97
Fax : + 34 956 85 92 04

Mail : lustau@lustau.es

Site web : www.emilio-lustau.com


Situer le domaine


Afficher Bodega Emilio Lustau sur une carte plus grande

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...



Repost 0
Published by JP - dans Etranger
commenter cet article
11 octobre 2011 2 11 /10 /octobre /2011 08:45

Vilmos Thummerer - Tréfli Egri Cuvée 2005

Que diriez-vous d'un vin rouge sucré? Je ne parle pas d'un Banyuls, d'un Porto ou autre vin muté mais bien d'un vin rouge demi-sec, hongrois de surcroît ! Produit dans la fameuse (pour ceux qui connaissent un peu les vins Hongrois) région de Eger, la maison Thummerer nous propose une cuvée un peu particulière mais répondant à un style de vin très apprécié en Hongrie.

L'occasion encore une fois de découvrir que dans ce grand pays du vin que nous connaissons surtout pour ses Tokaj, ces fameux vins liquoreux, on produit également des vins rouges de grande qualité et dans le cas de cette cuvée des vins plutôt originaux.

Mais ne vous y trompez pas, pour en avoir goûté d'autres, les cuvées plus conventionnelles ont surpris par leur élégance et nous aurons bien entendu l'occasion d'y revenir. Dans cette attente, attardons-nous sur cette "Tréfli Egri Cuvée" sur le millésime 2005.


Description de la cuvée

Cette cuvée est obtenue par assemblage des cépages KekfrankosPortugieser (Portugais bleu), Merlot, et Turan.

Elle est caractérisée par la présence de sucre résiduel résultant d'une transformation volontairement incomplète du sucre en alcool. Aucun sucre n'a été ajouté et donc aucune chaptalisation n'a été pratiquée, provoquant mécaniquement un taux d'alcool faible à la sortie, de seulement 11°C.

 


Dégustation

  • Œil : La robe est rubis de faible intensité, clairement translucide. Les reflets, évolués, tendent vers le grenat. Les larmes sont quant à elles plutôt rapides.

  • Nez : De faible intensité, le nez joue avec subtilité sur des intonations de fraises et de mûres. Le bouquet s'ouvrira avec le temps et gagnera clairement en intensité au fil de la dégustation.

  • Bouche : L'attaque est souple et immédiatement saisie par un côté suave et doucereux. Un "sucré léger" ou un "pas tout à fait sec" dont les notes de fruits rouges et noirs identifiées au nez prennent immédiatement le relais. Le bal est ouvert avec une suite enthousiasmante de fraise, de mûre, de cassis, de groseille à maquereau et de grenade. La douceur ressentie ne rend pas pour autant ce vin plat et la fraicheur est amenée par les notes acidulées qui entourent le fruit pour notre plus grand plaisir. Les très fines touches d'épices apportent quant à elles de la tenue et une certaine complexité qui donnent d'ailleurs des variations persistantes de fleurs fanées, de pot pourri en final, là encore du plus bel effet.

  • Appréciation : Frais et surprenant, de nouveaux types d'accords fleurissent immédiatement. Une chose est certaine, ce vin très bien "conçu" a des choses à dire ! Un peu d'exotisme et beaucoup de qualité?

  • Accords mets/vin : Lapin aux pruneaux, viande blanche grillée.

  • Service : Ouvrir à l'instant et servir à 16°C.

 


Trouver ce vin

Tarif indicatif : 11€ (75cl)

Bouteille dégustée achetée chez votresommelier.com

Egalement disponible chez :

Loading...

 


Contacter le domaine : 

3325 Noszvaj
Szomolyai utca
Hongrie

Tel : +36 36 463 269

Mail : thummerer@thummerer-pince.hu

Site web : thummerer.hu


Situer le domaine


Afficher Cave Thummerer sur une carte plus grande

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...



Repost 0
Published by JP - dans Etranger
commenter cet article
13 juillet 2011 3 13 /07 /juillet /2011 09:30

La Stoppa-Malvasia Dolce Frizzante 2010

Que proposer à ceux qui veulent de la bulle en fin de repas? C'est généralement le dilemme même si la solution de "facilité" est souvent d'ouvrir du Champagne, réflexe quasi conditionné lorsque l'on pense aux vins effervescents. Alors oui, mais si vous choisissez d'ouvrir un tel type de vin en fin de repas, surtout si il y a un dessert, mieux vaut que le breuvage soit sucré. La raison en est simple : vos papilles ne sauraient apprécier un vin sec après avoir goûté du sucre. Alors du Champagne oui mais en dosage au moins extra-sec (soit généralement au moins 15g/l de sucre ajouté). Pour bien comprendre les dosages, l'ordre des vins du moins sucré au plus sucré et surtout le paradoxe des terminologies associées, c'est ici.

Pour cette fois-ci, nous proposons de partir sur un tout autre style de vin en nous tournant vers l'Italie, l'Emilie-Romagne pour être exact. Nous y trouvons ici des vins effervescents très focalisés sur le fruit et bien moins sur la complexité généralement apportée par la minéralité ou encore par les arômes auto-lytiques (grillés, toastés, beurrés) tel que c'est le cas sur les vins de Champagne ou les Crémants.

La Stoppa, domaine réputé de la vallée de la Trebbia (DOC Colli Piacentini) est conduit par Elena Pantaleoni et son associé Giulio Armani (nous reparlerons de ses cuvées personnelles très prochainement). Le souhait premier est de réaliser des vins authentiques en utilisant des méthodes naturelles à la vigne comme à la cave où il s'agit d'être le moins interventionniste possible. Les cépages autochtones (Malvasia di Candia Aromatica, Barbera et Bonarda) cohabitent avec les cépages historiquement installés dans la région (Cabernet Sauvignon, Merlot et Semillon).

Nous reviendrons avec plaisir sur les très élégants vins du domaine, mais commençons avec légèreté avec ce Frizzante (Littéralement Pétillant en français).

Description de la cuvée

Ce vin Frizzante, d'appellation IGT "Emilia Malvasia dolce frizzante" est obtenu à 100% à partir du Malvasia di Candia Aromatica.

Les vignes, âgées de 3 à 11 ans, sont plantées en guyot sur des sols argilo-limoneux et cultivées le plus naturellement possible (enherbement naturel, pas d'engrais, d'herbicides et de pesticides et traitement uniquement à base du cuivre et de soufre).

La vinification est effectuée en cuve et surtout la prise de mousse est obtenue par la méthode cuve close avec une seconde fermentation naturelle à température contrôlée.

Cette cuvée est produite à environ 5000 bouteilles.


Dégustation

  • Œil : La robe est dorée avec des reflets laiton tirant sur l'argenté. La bulle est très fine et plutôt vive et les larmes généreuses.

  • Nez : Le nez est intense, particulièrement expressif. Ca sent le fruit, c'est gourmand avec des expressions de bonbon à l'ananas et des notes très nettes de pêche bien mûres.

  • Bouche : La bouche est généreuse et suave portée par une bulle fine et aérienne offrant la touche digeste et légère à ce bonbon. Les accents exotiques portant sur le litchi et la mangue s'associent aux notes de pêche et d'abricot. L'ensemble présente une sucrosité affirmée tout en restant bien frais et vivifiant car contrebalancé par une acidité indispensable et ici impeccablement intégrée.

  • Appréciation : Un vin de dessert, de fin de repas qui permet de terminer sur une note sucrée tout en repartant sur une bouche propre et ravivée par une bulle taquinante. Un plaisir plein de légèreté reposant sur une mousse sucrée. Sans grande complexité, ce vin est très net et tout simplement bon. Du plaisir pur à seulement 6,5° d'alcool.

  • Accords mets/vin : Desserts aux fruits blancs ou jaunes, seul en fin de repas pour le plaisir, ou pour le goûter !

  • Service : Ouvrir et déguster à l'instant, servir bien frais entre 8 et 10°C.

 


Trouver ce vin

Tarif indicatif : 8€ (75cl)

Bouteille dégustée achetée directement auprès du domaine lors du salon Vin Passion de Bron

A commander directement au domaine ici

Pour découvrir les vins du domaine :

Le vert et le vin.com

 


Contacter le domaine : 

LA STOPPA
29029 Rivergaro
Italie

Tel : (+39) 0523.958.159

Fax : (+39) 0523.951.141

Mail : info@lastoppa.it

Site Web : www.lastoppa.it

 

 

Situer le domaine


Afficher La Stoppa sur une carte plus grande

 

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Repost 0
Published by JP - dans Etranger
commenter cet article
29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 11:15

Momo - Pinot Noir 2008

Quel est le lien entre la Nouvelle-Zélande, le cinéma et le vin? Et bien, il y a peut-être plusieurs réponses possibles mais en voilà une : Michael Seresin !

Qui est-ce? Il s'agit d'un cinéaste néozélandais qui a débuté sa carrière en Italie. Il a notamment été directeur de la photographie des films comme Bugsy Malone, Midnight Express, City Hall, Angela's Ashes et plus récemment, "Harry Potter - Le prisonnier d'Azkaban". Il est également, et c'est ce qui nous intéresse ici, un amoureux fou de la bonne cuisine et du vin. C'est comme ça qu'au début des années 90 il a envisagé créer son domaine en Italie avant de découvrir qu'il était également possible de réaliser de très belles aventures viticoles et vinicoles dans son pays d'origine.

Depuis ses débuts en 1992 au sein du vignoble de Marlborough et son 1er millésime en 1996, Michael Seresin a toujours privilégié des méthodes de viticulture naturelles et issues de l’agriculture biologique. Le domaine Seresin (Seresin Estate) est reconnu par la certification néo-zélandaise «Bio-Gro». Depuis l'origine, il s'attache à utiliser des méthodes de vinification naturelles et douces avec une logique très peu interventionniste.

MOMO Wines est en fait une émanation du domaine principal, une autre gamme. Cette "marque" utilise les raisins issus de la viticulture biodynamique du domaine mais s’appuie également, pour certaines cuvées uniquement, sur une part de négoce, en conversion bio dont Seresin contrôle la qualité.

 

Description de la cuvée

Cette cuvée est issue de raisins en culture bio, cultivée au coeur de la région de Marlborough, dans la vallée du fleuve Wairau.

Elle est obtenue par assemblage de Pinot Noir provenant de 4 vignobles aux caractéristiques de sols différentes.

Les raisins ont été vendangés manuellement en Avril (pensez que nous sommes dans l'hémisphere sud, donc comptez 6 mois de décalage en moins pour un même millésime... ) pour être ensuite éraflé et rafraîchi avant une période de trempage pour le faire pré fermenter. Après une phase de fermentation naturelle effectuée sur la base des levures indigènes en fermenteurs ouverts, le vin a été transféré dans des fûts de chêne français pour un élevage de onze mois.

Si le nom de la cuvée vous semble étrangement inadaptée pour un vin, sachez que MOMO signifie tout simplement "progéniture" (comprendre fruit) en Maori !

 


Dégustation

  • Œil : La robe est grenat légèrement évoluée. L'ensemble est limipide et peu intense avec des larmes bien définies et moyennement rapides.

  • Nez : Après un premier nez légèrement réduit appelant au carafage, les arômes de cuir et de café laissent apercevoir des notes de fruits rouges (cerise) d'une belle fraicheur. Le fruit gagne en intensité au fil de l'ouverture du vin.

  • Bouche : La bouche est d'envergure moyenne avec une pointe de sucre résiduel. Une belle acidité vient harmoniser l'ensemble pour apporter la fraicheur nécessaire à ce vin qui exhibe des notes plutôt empyreumatiques (café, grillé) que sur le fruit et qui s'installent tout au long de la dégustation. Pourtant la finale laisse à nouveau s'exprimer des notes de fruits rouges et de fruits noirs (prunes) porté par quelques touches épicées. L'astringence est quant à elle très modérée.

  • Appréciation : Un pinot noir bien réalisé, franc et accessible qui offre un premier contact avec les vins de Nouvelle-Zélande utilisant ce cépage. Un vin à partager, si possible à l'aveugle, en guise de découverte et de recherche d'exotisme. Clairement une autre expression du pinot noir !

  • Accords mets/vin : Viandes rouges, plats de champignons, ou des poissons tel qu'une belle part de saumon grillé

  • Service : Servir à 15°C et laisser s'épanouir dans le verre.

 


Trouver ce vin

Tarif indicatif : 20€ (75cl)

Bouteille dégustée issue de chez Lavinia

 

Egalement disponible chez :

vinsdumonde.com

www.lespassionnesduvin.com

 

Pour commander directement au domaine c'est ici


Contacter le domaine : 

Seresin Estate
PO Box 859
Blenheim 7240
New Zealand

Adresse :
Seresin Estate
85 Bedford Rd, RD1
Renwick, Marlborough 7271
New Zealand

Tel : +64 3 572 9408
Fax : +64 3 572 9850

Mail : info@momowine.com ou info@seresin.co.nz

Site web : www.momowine.com ou www.seresin.co.nz


Situer le domaine


Afficher Seresin Estate sur une carte plus grande

 

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Repost 0
Published by JP - dans Etranger
commenter cet article
14 mai 2011 6 14 /05 /mai /2011 20:10

Firriato - Chiaramonte Nero d'Avola 2008

C'est la guerre des quantités ! Chaque année, certains ont les yeux rivés sur le compteur pour savoir qui de la France ou de l'Italie aura produit le plus de vin. Il va sans dire, vous l'aurez compris, que le débat est sans grand intérêt car quantité et qualité ne font pas toujours bon ménage, surtout quand il s'agit du sang de la terre.

Et bien nous n'enrichirons pas ce sujet. Nous n'apporterons ici aucun chiffre et nous sommes particulièrement enthousiastes à l'idée de présenter dans ce blog un premier vin de ce très grand pays de la gastronomie aux terroirs si nombreux et variés !

L'Italie dispose de vrais terroirs qu'il s'agisse des sols, des climats mais aussi des hommes et de leurs savoir-faire ou encore des cépages propres et cultivés depuis des générations.

Alors oui, nous commençons par une grande maison, en Sicile : la Casa Vinicola Firriato. Car le vin c'est aussi ça, c'est aussi des grands domaines, des grandes maisons ! Firriato, c'est en fait une marque créée dans les années 80 par Salvatore di Gaetano et Vinzia Novara, son épouse. Cette maison exploite des domaines sur 3 terroirs siciliens, Trapani, Le Mont Etna et Favignana. Ici, on essaie d'utiliser au maximum des cépages autochtones, en respect avec la tradition.

Dans cet esprit, nous goûterons donc une cuvée 100% Nero d'Avola, cépage sicilien par excellence.

 

Description de la cuvée

Cette cuvée est classée dans l'appellation IGT correspondant à l'appellation de Vin de Pays en France. Elle est réalisée à 100% à partir de Nero d'Avola issu du domaine Dagala Borromeo dans la région de Trapani.

Les vignes sont plantées avec une exposition un sud / sud-ouest à une altitude de 230 mètres sur un terroirlimoneux pauvre en minéraux et très profond. Ce terroir n'accueille, par ailleurs, que le Nero d'Avola (rouge) et l'Ansonica (blanc).

A l'issue d'une vinification en cuves inox, le vin est élevé 6 mois en barrique de chêne américain et 3 mois en bouteille avant commercialisation.

 


Dégustation

  • Œil : La robe est rubis profond d'une très belle intensité, le tout souligné par quelques reflets violines. Le nectar est épais et présente de belles larmes.

  • Nez : Le 1er nez est ouvert et intense. A l'ouverture, de jolies notes de fruits noirs, de mûres, de pruneaux précèdent des expressions de réglisses et de caramel. En arrière plan, le boisé s'affiche sur une note finement vanillée portée par une expression supplémentaire du fruit rappelant les fruits rouges (griotte et groseille). Au fil du temps, le fruit, toujours bien présent, laisse le devant de la scène à d'élégantes touches épicées de poivre blanc voire deRas el Hanout.

  • Bouche : L'entrée de bouche est ample, large d'épaule. Les tanins sont bien dans le rôle avec ce qui devait être de l'autorité et qui s'est transformé en structure avec le temps. Le milieu de bouche est relevé par une belle fraicheur et une grande netteté. Le fruit est croquant pour ce vin que l'on aurait imaginé plus chaud au nez. De jolies notes boisées, en aucun cas vulgaires, apportent une intéressante complexité. Le boisé ne vient ici que souligner, mettre en valeur. La finale, sur le fruit et quelques épices douces, est d'une très belle longueur.

  • Appréciation : Une sensation de volume et de puissance parfaitement maitrisée. Beaucoup de netteté, de précision et de gourmandise. Un vin qui inviterait même à la réconciliation pour ceux qui ont tendance à délaisser les vins de soleil. Beaucoup d'élégance et de classe. Un très beau vin.

  • Accords mets/vin: côte de bœuf braisée, pigeon rôti aux épices, pâtes à la bolognaise, ossobuco, goulash, boulettes de thon à la sauce tomate, agneau cuit au four.

  • Service: A carafer 1 heure à l'avance et servir entre 14 à 16°C

 


Trouver ces vins :

Tarif indicatif : 11,30€

Bouteille dégustée achetée chez : votresommelier.com

Egalement disponible chez :

www.vinditalie.com

 


Contacter le domaine : 

Firriato
Via Trapani 4
91027 Paceso - Sicile
Italie

Tel : +39 09 23 88 27 55

Mail : www.firriato.it 

 

Situer le domaine : 

Agrandir le plan

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Repost 0
Published by JP - dans Etranger
commenter cet article
25 mars 2011 5 25 /03 /mars /2011 21:00

Lorsque Christophe Brunet m'a vu prendre en photo l'étiquette de sa cuvée Humilitat, il m'a alors demandé : "Vous êtes amateur d'étiquette?" J'aurais bien répondu "non Monsieur, je suis amateur de vin"! Mais, je dois l'avouer, la question a un vrai sens tant l'étiquette est fraîche, inventive et... magnifique.

Les étiquettes des 2 autres vins méritent d'ailleurs les mêmes compliments. 

Mais mon dieu que se passe t-il? Nous parlons d'étiquette? Oui, mais il y a du vin là-dessous ou plutôt des vins, et un nouveau domaine avec un bel élan que nous souhaitons vous faire découvrir.

Avant d'en venir à ces 3 cuvées, juste quelques mots concernant le domaine lui-même et son terroir :

 

P1000135 [640x480]            

Tout d'abord, "Vino, Amor y Fantasia", c'est une création de 2 sommeliers, Christophe Brunet et Franck Massard.

Désormais installés à Barcelone, les 2 compères se sont rencontrés alors qu'ils travaillaient chez Miguel Torres. C'est en 2004 qu'ils décident de créer leur propre vin en exploitant le terroir de Priorat en Catalogne.

Nous n'en dirons pas plus à ce stade! Nous avons rendez-vous sur leurs terres et ça sera l'occasion d'un article dédié à l'histoire du domaine, aux caractéristiques du terroir et aux vignes que nous placerons dans la section du site prévue à cet effet ici.

Focalisons-nous donc, dans cet article, sur les vins !

 

Description des cuvées

Concernant ces 3 cuvées, voici les informations que nous sommes parvenus à réunir :

Mas Amor 2009

Cette cuvée rosé est composée à partir de 50% de Carignan (Cariñena) et de 50% de Grenache (Garnacha) planté sur un sol calcaire.

Humilitat 2008

Humilitat est réalisé à partir de vignes d'environ 40 ans dont 50 % de Carignan (Cariñena), 50 % de Grenache (Garnacha) plantées sur un sol à majorité de schiste (liquorella) soutenu par un peu de calcaire.
Cette cuvée a nécessité 6 mois d'élevage dont 50 % en barriques dont 10 % en bois neuf. Vignification à basse température.

Bellesa Perfecta 2008

Ce vin est réalisé à partir de vieilles vignes de Grenache (60%), de Carignan (35%) et de Syrah (5%) planté dans du schiste pur (Liquorella).
Sa réalisation a nécessité 14 mois d'élevage dans des barriques de 400 litres composées à 20 % de bois neuf. Vignification à basse température.

 


Dégustation

Mas Amor 2009

  • Œil : robe rose bonbon sucé, disque généreux et belles jambes bien définies. On dirait un sirop et ça appelle à la gourmandise.

  • Nez : le nez est expressif, là encore sur le bonbon avec un amusant côté acidulé. Rien d'austère on est sur quelque chose qui donne le sourire.

  • Bouche : la bouche est puissante et aromatique et reste fidèle au nez. Ce n'est pas forcement la finesse ou la complexité qui semble recherchée ici mais les jolies notes fruitées sonnent un appel à la pause gourmande. L'acidité est belle donnant la fraicheur nécessaire à ce vin rosé présentant une belle assise. Le côte acidulé du bonbon porte la finale pour notre plus grand régal.

  • Appréciation : Un rosé plaisir, glamour qui réchauffe le coeur. C'est une récréation, un moment de détente, et c'est plutôt bien fait : Vivement les beaux jours !

  • Accords Mets/vin : A vrai dire... plutôt à l'appéritif ou en terrasse pour se faire plaisir !

 P1000133 [640x480]

 

Humilitat 2008

  • Œil : la robe est rubis avec de beaux reflets. Le disque et les larmes sont généreux.

  • Nez : le nez est expressif, agréable sur le fruit rouge mûr mais bien frais.

  • Bouche : la bouche est puissante mais relativement fluide. A vrai dire on aurait pu s'attendre à quelque chose de beaucoup plus ample et lourd et c'est plutôt agréable. Le fruit est frais et gourmand c'est indéniable et les notes d'élevage sont encore (un chouïa trop) présentes. Un côté empyreumatique, grillé voire brûlé, sans doute lié à la chauffe de la barrique, donne un caractère spécial à ce vin qui gagnerait à mettre davantage son fruit au premier plan. La concentration est bien maitrisée et l'ensemble présente une jolie finesse.

  • Appréciation : agréable et gourmand, ce vin n'en est pas moins surprenant et affiche un joli caractère. Il rabibochera, sans doute, avec les vins de cette région, ceux qui pensent que l'on n'y trouve uniquement des vins lourds, confiturés et sans finesse.

  • Accords Mets/vin : Grillades et volailles rôties.

     

 P1000131 [640x480]

Bellesa Perfecta 2008

  • Œil : la robe est opaque, généreuse, avec un disque large présentant des reflets violets en cours d'évolution.

  • Nez : le nez est sur le fruit mûr avec quelques notes fumées à la fois minérales et boisées. C'est très élégant.

  • Bouche : dès l'entrée, le vin est riche, ample et porteur d'une jolie sucrosité apportant du plaisir à l'ensemble. Les notes boisées cachent à ce stade de l'évolution un fruit généreux et à belle maturité. La richesse et le bel équilibre nous indiquent que nous gagnerons à être patients !

  • Appréciation : un vin généreux avec du fruit. Rien d'austère dans ce vin principal du domaine qui fait chaud au coeur. C'est d'ailleurs un véritable coup de cœur!

  • Accords Mets/vin : Viandes rouges mijotées, agneau, gibier.

P1000132 [640x480] 

 


Trouver ces vins :

Tarif indicatif :

  • Mas Amor : 8€
  • Humilitat : 13€
  • Bellesa Perfecta : reste à préciser, aux alentours des 15€

Disponible immédiatement chez :

Antic Wine (la cave du Georges Five)
18 Rue Boeuf
69005 Lyon
Tel : +33 4 78 37 08 96

http://www.anticwine.com/


Pour contacter directement l'importateur :

Marc Moignoux

Terres de Vins
10 rue Jean Perriolat
26100 Romans
http://www.terresdevins.com
Tél : +33 (0)4 75 71 36 40
Mobile : +33 (0)6 09 80 20 03

 


Contacter le domaine : 

http://vinoamoryfantasia.com/ 

Mail : contact@vinoamoryfantasia.com

Facebook : http://www.facebook.com/vinoamoryfantasia

Tel : +34 609 428 507

Situer le domaine :


Agrandir le plan

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Repost 0
Published by JP - dans Etranger
commenter cet article
19 février 2011 6 19 /02 /février /2011 10:52

 

Voilà une petite bombe venue du Portugal: en fait 2 très jolies cuvées qu'il faut découvrir car ça vaut vraiment le coup. Découvertes lors du salon de la Cugnette, sans a priori, sans référence, c'était beau! Bref, ce qui nous pousse à écrire à leur sujet, c'est tout simplement qu'elles nous ont séduits, vraiment!

Le domaine est conduit par Mateus Nicolau de Almeida, fils de Joao Nicolau de Almeida de Ramos Pinto (en grande partie responsable de la plantation et de la vinification à la Quinta de Ervamoira), et petit-fils de Fernando Nicolau de Almeida qui a créé Barca Velha - l'un des, sinon le premier, vins de table rouge du Douro à être reconnu internationalement pour sa qualité.

Voilà pour l'arbre généalogique, ouf !

 

P1000118 [640x480]            

Mateus s'est formé à Bordeaux, plus précisement à l'Ecole de Viticulture et d'Oenologie de la Tour Blanche à Bommes non loin de Sauternes. Il a travaillé ensuite au Chili, en Argentine et en Californie.

Bien qu'il reste le seul responsable de la vinification, Mateus s'est associé à Eduardo Lopes, dans le but de produire des vins de haute qualité.

Le projet Muxagat Vinhos a débuté en 2003, dans le petit village de Muxagata, en dehors de la ville de Vila Nova de Foz Côa. Dès l'année suivante, l'entreprise a déménagé à Meda. Ainsi, Muxagat est un petit domaine, planté en terrasse et situé dans la très célèbre vallée du Douro Supérieur, celle qui a fait sa renommée autour des vins de Porto (Vin Doux Naturel ou VDN comme nous les appelons en France).

Pour vous situer, le domaine est localisé à 10 km au sud de la rivière et à seulement 20 km de la frontière espagnole. Pensez à vous référer à la carte Google Maps, que nous incrustons systématiquement à la fin de nos articles.

 

Description des cuvées

Les 2 cuvées présentées ici sont produites à partir de plusieurs parcelles dont le sol est composé en grande majorité de Schiste.

Les 3 parcelles en question sont les suivantes :

  • Muxagata : altitude de 350m, âge de vigne de 40 ans,
  • Quinta de Vale Cesteiros : altitude de 500m, âge des vignes de 5 ans,
  • Quinta Monte Xisto : altitude de 250m, âge des vignes de 4 ans.

 

Cuvée MXV Branco 2009 :

Ce vin est produit à partir du cépage Rabigato. Vendangés manuellement, les raisins sont pressés dans un pressoir vertical. Une partie du moût (30%) est entonnée dans des barriques neuves de chêne français régulièrement bâtonnées; Le reste du moût fermente en cuve en béton.

L'élevage dure 8 mois et la production est d'environ 10 000 bouteilles/an.

 

Cuvée MXV Tinto 2007 :

Ce vin est produit à partir des cépages Touriga Nacional à 70% et Touriga Francesa à 30%. Les vignes de 15 à 20 ans sont vendangées manuellement en petites cagettes, les raisins sont ensuite foulés au pied dans des lagares de granit dans lesquels ils fermentent pendant 8 jours. L'élevage se déroule pendant 12 mois dans des barriques de chêne français (1 à 2 vins d'age) et la production est d'environ 20 000 bouteilles/an. Le vin n'est pas filtré.

 


Dégustation

MUX Branco 2009

  • Œil : La robe est pâle et parfaitement limpide. Cristaline. Le disque moyennement épais soutient de jolies larmes.

  • Nez : Le 1er nez est plutôt retenu mais déjà témoin d'une certaine minéralité. En agitant le verre, la sagesse disparait et ce vin laisse alors exploser des notes fumées et caillouteuses. Les arômes du fruit suivent instantanément, sur les agrumes d'abord puis filent curieusement sur les fruits blancs tels que la pomme, la poire et la pêche blanche. 

  • Bouche : La bouche est fidèle au nez et offre un tableau empli de complexité. C'est très tendu, ciselé. le vin est puissant et offre du fruit mais très vite surgissent des épices et comme par merveille, au coeur de la bouche la minéralité éclate telle de la pierre volcanique. Les quelques touches boisées liées à l'élevage en barrique viennent souligner le tout.

  • Appréciation : Un vin dont la lecture est particulièrement captivante. La dégustation et les accords gastronomiques ne le sont pas moins. Le plaisir se trouve dans le travail qui est fait pour rendre intelligible le sol, le terroir lui-même. C'est ce qui est particulièrement beau. Ce vin offre vraiment beaucoup de surprise et bien entendu de plaisir.

  • Accords Mets/vin : Les accords sont multiples. La pureté et la minéralité de ce blanc lui autorise des associations avec de beaux poissons au goût prononcés. Mais d'autre part, sa puissance et son caractère explosif lui permettent d'accompagner de belles viandes bien grillées.

     

    P1000119 [640x480]

     

MUX Tinto 2007

  • Œil : La robe est noire opaque. Les jambes sont larges et clairement exposées et le disque présente quelques reflets violacés.

  • Nez : A l'ouverture, le nez nous a surpris par des notes de caramel a priori très volatiles. Le fruit noir est clairement en place avec des notes de pruneaux principalement.

  • Bouche : La bouche est ample et puissante avec une certaine rondeur. L'astringence est modérée pour ce vin encore jeune. Le jus est limpide et c'est la minéralité qui constitue l'épine dorsale de ce nectar offrant des notes de fruits noirs et d'épices avec une splendide finale sur la réglisse.

  • Appréciation : Un vin qui mérite le détour. C'est impeccable, c'est en place mais rien ne semble maquillé. L'expression est là au naturel et le plaisir s'installe en toute sérénité face à ce vin qui s'annonce prometteur d'un très beau caractère. A attendre sans doute pour qu'il dévoile pleinement son jeu et espérons-le, pour qu'il traduise son terroir qui semble passionant.

  • Accords Mets/vin : Ce vin acompagnera de belles viandes bien grillées, roti de boeuf ou épaule de porc, ainsi que de la pieuvre ou des pates à l'encre de seiche.

     

    P1000120 [640x480]

Appréciation globale des vins

Mateus nous propose 2 très beaux vins de gastronomie qui offrent du fond et qui captivent nos papilles. Du dépaysement, du caractère, bref de la qualité et on en redemande. Un vigneron à suivre absolument et des vins assurement à déguster...

 


Trouver ces vins :

Tarif indicatif (au salon) : MUX Branco 10€ (75cl) et MUX Tinto 2007 10€ (75cl)

Ces vins sont disponibles à l'étranger sur internet :

http://www.migsworldwines.be/

http://www.winefromportugal.com/ 


Contacter le domaine :

MUXAGAT VINHOS LDA - Mateus ALMEIDA
Av. Gago Coutinho e Sacadura Cabral
6430-178 Meda
tel : +351 91 93 96 244
fax : +351 279 888 006

Site web : http://muxagat.pt/

Mail : mateus@muxagat.pt

 

Situer le domaine :


Agrandir le plan

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Repost 0
Published by JP - dans Etranger
commenter cet article
25 janvier 2011 2 25 /01 /janvier /2011 20:15

Bien que notre patrimoine vinicole recelle de manifiques vins liquoreux, la dégustation d'un Tokay hongrois n'en demeure pas moins une expérience saisissante.

Pour bien comprendre ce vin, il faut savoir qu'il est réalisé à partir de raisin botrytisé (atteint de Botrytis cinerea, également appelé "Pourriture noble"), au même titre que le sont, de manière non exhaustive, le Sauterne, les sélections de grains nobles de Gewurztraminer ou encore le Chaume.

L'appelation Tokay (ou Takaji), autrefois connue en France car autorisée pour les vins réalisés à partir du cépage Pinot Gris, est réservée à des vins produits en Hongrie et dans une petite partie de la Slovaquie. Bien que le Harslevelü et le Sargamuskotaly soient régulièrement employés, le cépage dominant de cette appelation est le Furmint.

 

Disznoko - Tokaj Kapi Vineyard 6 Puttonyos 2005                                   

Plusieurs dénominations lui sont accolées afin de hiérarchiser leur teneur en sucre et leur élevage (source Wikipedia) :

Appellation Teneur en sucre(en gr./litre) Vieillissement minimum (dont en fût)
Szamorodni 0 à 10 gr 2 (1) ans
Szamorodni doux mini 10 gr 2 (1) ans
Aszù 3 puttonyos mini 60 gr 3 (2) ans
Aszù 4 puttonyos mini 90 gr 3 (2) ans
Aszù 5 puttonyos mini 120 gr 3 (2) ans
Aszù 6 puttonyos mini 150 gr 3 (2) ans
Aszù eszencia (au dela de 6 puttonyos) mini 180 gr 3 (2) ans
Eszencia mini 250 gr 3 (2) ans

 

Note : La désignation "Aszù N puttonyos" correspond au nombre (N) de paniers de raisins confis (grappes séchées pendant plusieurs mois) ajoutés pour 100 litres de vin. Plus il y a de raisins ajoutés, plus le vin sera sucré.

 

Description de la cuvée

Le vin auquel nous nous intéressons ici est un Tokay Aszù 6 puttonyos de Hongrie.

 

Il est produit à partir d'une parcelle nommée "Kapi Vineyard" au sein du domaine de Disznoko.

Les vignes sont plantées sur la partie la plus élevée du versant sud (150-180m) sur un sol argilo-volcanique plus léger contenant beaucoup de roches rhyolites.

Résultant d'une sélection manuelle, les baies subissent une macération dans du moût en fermentation.

Moins de 6 000 bouteilles 50cl sont produites par an.

 


Dégustation

  • Œil : très gras, sa nature liquoreuse ne trompe pas. La robe est dorée, c'est très propre, intense et limpide.

  • Nez : le nez s'exprime sur des fruits secs et une légère pointe de pourri noble. C'est extrêmement complexe et on prend vraiment son temps avant de porter ce vin à la bouche. L'observation des saveurs est déjà une aventure, un plaisir : on dirait un parfum!

  • Bouche : La bouche est riche, ronde, onctueuse. Les fruits confis s'expriment à tout va, avec, pour les connaisseurs, de forts accents de confiture de pastèque gigérine. La forte concentration en sucre ne se fait pas sentir. C'est tonique et c'est très digeste. La fraicheur est bien là et apporte une bienveillance non négligeable à cette dégustation. Une très belle longueur en bouche termine le bal avec pour souvenirs des notes de coing puis de fruits secs aux épices.

  • Appréciation : Un vin d'une richesse et d'une complexité à ravir les amateurs de grands liquoreux. En réalité, ce vin est parfaitement accessible et apportera autant de plaisir au simple gourmant qu'à celui qui souhaitera s'abandonner de manière approfondie à sa découverte. Bien entendu il mérite de vieillir encore afin d'accroitre encore sa complexité...

  • Accords Mets/vin : Certains diront du foie gras, certains diront un dessert. A mon sens, ce vin est une expérience à part entière. A garder pour la fin du repas, en guise de dessert, ou bien seul en friandise !


Trouver ce vin :

Tarif indicatif : 65€ (50cl)


Contacter le domaine : http://www.disznoko.hu/

 

Situer le domaine :


Agrandir le plan

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Repost 0
Published by JP - dans Etranger
commenter cet article
18 janvier 2011 2 18 /01 /janvier /2011 18:30

A la recherche d'un vin espagnol abordable pour accompagner des tapas, mes recherches m'avaient conduit à choisir la cuvée Hecula de la Bodégas Castaño dans la version 2006. Ayant plu à tout le monde, sans grande prise de tête, j'avais décidé d'en commander une caisse mais je m'étais alors tourné vers le millesime 2005. Pourquoi? Et bien juste pour voir, pour gouter, pour comparer !

C'est chose faite !

 

Description de la cuvée

La cuvée Hecula s'insére dans la liste des 14 vins de la Bodégas Castaño. Réalisée à 100% à partir de vieilles vignes (35 ans) de Monastrell (Mourvèdre en espagnol) non irriguées et plantées à 750m d’altitude dans du calcaire pur, ce vin est élevé 6 mois à parts égales en futs de chêne français et en cuve inox.

 

Bodegas Castano - Hecula 2005

 


Dégustation

  • Œil : robe grenat profond, le vin semble épais. Les jambes sont grasses et persistantes. Le disque est quant à lui également généreux.

  • Nez : un nez puissant et poivré laisse transparaitre d'agréables notes de confiture de groseille. En évoluant, les fruits noirs, confiturés là encore, prennent le dessus et la mûre puis le pruneau mènent alors la danse.

  • Bouche : large d'épaules, ce vin présente une bouche puissante et épicée en entrée. Suivent les fruits noirs sans abandonner les notes de poivre voire d'épices orientales. Une certaine minéralité en arriére plan vient soutenir l'ensemble et affiche une belle longueur. Cet élégant assortiment aromatique repose sur des tanins très souples rendant la dégustation facile. Une belle fraicheur offre un côté très digeste à ce vin puissant.

  • Appréciation : Ce vin est facile d'accès et peu de risques sont pris. Plutôt technique, ce n'est semble-t-il pas l'expression du terroir qui est ici recherchée mais plus le côté consensuel et le plaisir immédiat. De mémoire le 2006 m'avait davantage séduit par plus de rondeur et de concentration. A tester lors d'une autre comparaison à l'aveugle...

  • Accords Mets/vin : Gorgé de soleil et généreux, ce 100% Mourvèdre accompagnera en toute simplicité mais efficacement un assortiment de charcuterie (notamment la charcuterie espagnole) ou une belle grillade. Les plats épicés seront également à la fête.
    Servir à juste température aux alentours des 15°. Un carafage d'1/2 heure est recommandable.


Trouver ce vin :

 

Tarif indicatif : 8€ (75cl)

Sur le web :


Contacter le domaine : http://www.bodegascastano.com/

 

Situer le domaine :


Agrandir le plan

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Repost 0
Published by JP - dans Etranger
commenter cet article