Présentation

  • : Tasting Club - site de commentaires de dégustation de vin
  • Tasting Club - site de commentaires de dégustation de vin
  • : Blog de commentaires de dégustation de vin. Fondé par des amateurs passionnés, ce site a pour unique prétention de partager les découvertes, les expériences et les rencontres œnophiles.
  • Contact

Publications à venir

Retrouvez ici les publications à venir !

Recherche


Les tweets incluant les tags #wnote proposent une notation "plaisir" des vins dégustés (sur 10) et sont traités par le site Tweetawine.com

 

Wikio - Top des blogs - Vin

Suivi par

Le meilleur de l’actualité vinicole et viticole

http://www.wikio.fr

 

Régions

7 mars 2012 3 07 /03 /mars /2012 14:00

Pierre Chauvin - Anjou sec 2009

Je rougis à l'avance à l'idée de vous raconter comment j'ai découvert ce domaine... C'était en 2010... C'est en parcourant la vallée de la Loire durant quelques jours avec mon ami JB que nous sommes arrivés à Rablay sur Layon pour nous rendre dans l'un de ces domaines devenus célèbres pour avoir déclassé ses vins en vins de France...
Nous nous sommes tout simplement trompé d'adresse et c'est ainsi que nous avons fait la rencontre avec notre talentueux vigneron. Bien embêtés au début nous avons vite eu envie de nous installer un peu. Grand bien nous en a pris ! Une jolie découverte avec des vins purement authentiques, un vrai travail, un véritable fond. Nous sommes évidement repartis avec quelques bouteilles avant de voguer directement vers les terroirs de Touraine, le coeur et les sens ravis de cette bonne et étonnante surprise inscrite sous le signe du pur hasard.

Le domaine Pierre Chauvin, pour en revenir à celui qui nous intéresse, est bien une étoile montante sans pour autant être un nouveau domaine. Une conversion des méthodes vers le bio et comme toujours la volonté de faire mieux, a hissé la qualité des vins.

Au coeur de l'appellation  Coteaux du Layon en Anjou, Paul-Eric CHAUVIN et Philippe CESBRON conduisent un domaine de 15 hectares, converti depuis 2008 en agriculture biologique (conversion débutée en 2005).

Eclairage sur leur jolie petite cuvée en Anjou blanc.


Description de la cuvée

Cette cuvée "L'Argonnette" en appellation "Anjou" est produite à partir du cépage chenin à 100%.

Les vignes âgées en moyenne de 20 ans sont plantées sur des graves. L'ensemble de la récolte est manuelle et pour la parcelle "L'Argonnette" les grains sont récoltés à maturité au stade "raisins dorés", sans présence de botrytis cinerea (tel que cela est recherché pour les vins du domaine en appellation Coteaux du Layon).

La vendange est pressée immédiatement, débourbage statique des jus une nuit (pas de sulfitage à ce stade), et fermentation en cuve inox sans levurage, uniquement avec les levures indigènes. Un soutirage est effectué en fin de fermentation avec sulfitage léger (2 à 3 g/hl), puis filtration et mise en bouteille habituellement en mars (exceptionnellement en janvier pour le 2011).

Pour cette cuvée, le domaine cherche à obtenir un vin vif et frais, droit, à consommer jeune, sur le fruit, sec si possible. A ce titre, le millésime 2011 est sec mais, le 2009 qui nous intéresse ici ne l'était pas entièrement : il restait 7 à 8 g/l de sucres résiduels, qui ont d'ailleurs contribué à l'équilibre de ce vin en contre-balançant son acidité.

 


Dégustation

  • Œil : La robe est dorée et de moyenne intensité. Les larmes sont quant à elles bien définies et plutôt grasses.

  • Nez : Le nez évoque des notes de miel et de caramel soulignées par une infusion de fleurs de tilleul. Les rappels de pommes au four précèdent des touches d'épices fines et suggèrent un soupçon de cannelle. C'est généreux, gourmand mais le tout reste vif et frais.

  • Bouche : L'attaque est ronde et offre une structure assez large avant de laisser apparaitre une belle mineralité en coeur de bouche. A nouveau l'infusion de tilleul et la pomme au four qui précèdent une fin de bouche de très belle persistance sur ce rappel d'épices douces. C'est un chaud/froid entre générosité et tension propulsé par un équilibre à souligner. Les amers en fin de bouche finissent de confirmer le caractère digeste de ce joli nectar.

  • Appréciation : Un vin très croquant et gourmand mais en aucun cas marqué par le sucre. On retrouve les notes attendues sur l'appellation Coteaux du Layon. Tension, minéralité, même après ces 3 années, c'est la preuve d'un réel travail sur un terroir fort intéressant. Cette cuvée à boire jeune dans sa vivacité nous prouve qu'elle peut avancer sans rougir, pardonnez le jeu de mots, dans le temps...

  • Accords mets/vin : A servir à l’apéritif, avec les crustacés, les poissons grillés, les fromages de chèvre doux. (source : Domaine Pierre Chauvin). Après quelques années, on pourra se tourner vers des poissons voire des viandes blanches en préparation davantage crémées...
  • Service : Carafer 30 min puis servir à 12°C.

 

 Pierre Chauvin - Anjou sec 2009 CE


Trouver ce vin

Tarif indicatif : 8€ (75cl)

Bouteille dégustée achetée directement au domaine.

Pour commander, c'est ici.

 


Contacter le domaine : 

Domaine Pierre Chauvin
45 grande rue
49750 Rablay sur Layon

Tel : +33 2 41 78 32 76

Mail : info@domainepierrechauvin.fr

Site web : www.domainepierrechauvin.fr


 

Situer le domaine


Afficher Domaine Pierre Chavin sur une carte plus grande

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...



Repost 0
Published by JP - dans Loire
commenter cet article
15 novembre 2011 2 15 /11 /novembre /2011 18:10

Guy Baudin - Pouilly Fumé Les charmes 2008

Un vin de Loire réalisé en Bourgogne, c'est, entre autres, le Pouilly Fumé ! Et oui cette appellation, à ne pas confondre avec Pouilly Fuissé, dans le Mâconnais, est rattachée aux vins de Loire du fait de la proximité avec le fleuve, et plus particulièrement à l'un de ses affluents, mais le village de Pouilly-sur-Loire se situe en réalité dans le département de la Nièvre, dans la région Bourgogne.

Oui, bon, ce n'est pas la seule appellation du coin dans ce cas... Cette région du Centre-Loire produit bien d'autres appellations dont les plus connues sont Sancerre et Menetou-Salon.

Et alors que de nombreux domaines produisent des vins sur les terroirs de Pouilly-sur-Loire et de Sancerre, le domaine Guy Baudin lui s'est focalisé sur les terroirs localisés autour du hameau des Loges, à Pouilly uniquement. Ainsi, sur 12 hectares de vignes, le domaine en consacre 11 à la production de Pouilly Fumé (100% Sauvignon), et 1 à la production de Pouilly-sur-Loire (100% Chasselas).


Description de la cuvée

Conformément à l'appellation Pouilly Fumé, cette cuvée est obtenue à 100% à partir du cépage Sauvignon.

Les vignes sont plantées sur le terroir des Loges, composé de sols argilo-calcaire sur marne kimmeridgienne.

La vinification est basée sur une fermentation en cuve inox thermo-régulées et basée sur les levures indigènes. Un élevage sur lies est ensuite conduit durant 2 à 3 mois.

 


Dégustation

  • Œil : La robe est dorée pâle avec des reflets laiton, preuve de la jeunesse de ce vin. Les larmes sont fines et plutôt rapides.

  • Nez : Le nez est expressif et particulièrement gourmand. En effet, le bouquet est porté par les fruits avec des rappels hésitant entre pomme golden et granny, de citron et une touche exotique. Les notes végétales de pois et de buis, caractéristiques du cépage sont en retrait attestant semble t-il d'un fruit cueilli à belle maturité. La minéralité est déjà suggérée au nez par des accents à la fois fumés et caillouteux.

  • Bouche : L'attaque est souple avec un côté presque aqueux. L'instant d'après, le coeur de bouche est lui serré et acidulé apportant une touche ciselée qui s'étire jusqu'à la finale. Déjà pressentie au nez, la minéralité s'exprime sur des notes finement fumées, de pierre à fusil, caractéristiques et délicieuses. La finale est étincelante, comme un bonbon au citron et de persistance moyenne sans doute du fait de la jeunesse de ce vin qui gagnera a être dégusté sur 5 voire 7 ans.

  • Appréciation : Un vin mêlant générosité et tranchant sur cette appellation. Une jolie claque dans un style droit. Un Pouilly Fumé modèle à un prix tout à fait accessible. Un vin de gastronomie qui sublimera bien des accords...

  • Accords mets/vin : Duo de tartare de poissons, Poêlé de Saint-Jacques, Andouille grillée, Huitres crues.

  • Service : Carafer 30 min puis servir à 13°C.

 Guy Baudin - Pouilly Fumé Les charmes 2008 CE


Trouver ce vin

Tarif indicatif : 14€ (75cl)

Bouteille dégustée achetée chez votresommelier.com

Contacter directement le domaine aux coordonnées ci-dessous pour obtenir la liste des distributeurs.

 


Contacter le domaine : 

Domaine Guy Baudin
21 rue Saint Vincent
58150 Pouilly-sur-Loire

Tel : +33 3 86 39 02 54
Fax : +33 3 86 39 17 13

Mail : contact@domaineguybaudin.com

Site web : www.domaineguybaudin.com


 

Situer le domaine


Afficher Domaine Guy Baudin sur une carte plus grande

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...



Repost 0
Published by JP - dans Loire
commenter cet article
15 octobre 2011 6 15 /10 /octobre /2011 08:00

Domaine de Juchepie - La Passion 2002

Le petit Jésus en culotte de velours... C'est de cette manière que mon pote Fabrice m'a décrit son ressenti à la dégustation de ce vin il est vrai particulièrement troublant...

Comment ne pas vous présenter cette cuvée et vous partager nos commentaires de dégustation! Une très belle occasion d'aborder cette superbe appellation de grands vins liquoreux, là où le chenin roi prend une dimension enviée dans le monde entier.

Le domaine de Juchepie, conduit par un vigneron venu de Belgique, Eddy Oosterlinck, qui s'est installé à Faye-d'Anjou en 1985. Son vignoble, d'une superficie de 6,5 hectares, est entièrement travaillé en culture biodynamique et avec des techniques tant respectueuses des sols que des matières lors de la vinification.


Description de la cuvée

Cette cuvée est obtenue à 100% à partir du cépage Chenin, conformément à l'appellation Coteaux du Layon Faye.

L'âge des vignes est en moyenne de 42 ans sachant que les plus vielles datent de 1911. 

Les parcelles des “Churelles” (composées de rhyolite, sur un sous-sol carbonifère) et des “Quarts” (composées de schistes verts et pourprés et de spilite, veinés de phtanite, et recouvert d’une couche argileuse de 20 à 40 cm) sont situées sur des coteaux exposés sud-sud-ouest.

Sur le millésime 2002, cette cuvée est issue d'une vendange de raisins passerillés, élevés ensuite plus de 18 mois en barriques partiellement neuves.

 


Dégustation

  • Œil : La robe de belle intensité est clairement ambrée. Cette couleur évoluée rappelle le caramel avec de fins reflets dorés. Les larmes sont opulentes et prennent bien leur temps pour retourner à leur point d'origine.

  • Nez : Le nez est d'une limpidité aromatique déroutante sur la pomme au four et une pointe de caramel chaud. C'est mûr et tonique, terriblement aguicheur.

  • Bouche : L'attaque est ample et tonique à la fois. La grande caractéristique de ce nectar de toute beauté réside dans une matière concentrée mais absolument soyeuse avec un grain d'une finesse absolue. Les notes de pomme dans des déclinaisons éblouissantes sont tenues par le fil d'acidité qui fait saliver de plaisir. Les amers sont d'ailleurs évoqués par quelques rappels d'agrumes. Le miel, les fruits secs, la pâte de coing et les épices douces ici suggérées forment un tableau épatant. Le compteur à caudalies explose littéralement sur une finale droite et complexe et presque rafraichissante... Quand on croit que c'est fini y en a encore...

  • Appréciation : 2002? C'est une blague? A ce jour, on retire de cette cuvée tout ce qu'il y a de sublime. Absolument tonique, épanouie aromatiquement, il y en a bien entendu encore sous le pied c'est clair. Mais nous sommes à cette charnière où le vin est encore jeune et pour certains c'est comme ça que ces vins sont préférés. Quoi qu'il en soit, comment déguster un grand Coteaux du Layon ou comment se faire plaisir et goûter à l'émotion gustative : Trouvez ce vin !

  • Accords mets/vin : Ris de Veau à la crème, foie gras d'oie, Fourme d'Ambert, dessert à la pomme ou aux fruits exotiques ou bien sûr seul en fin de repas !

  • Service : Ouvrir 30 min à l'avance puis servir à 10°C.

 


Trouver ce vin

Tarif indicatif : 25€ (75cl)

Bouteille dégustée achetée à la Contre-etiquette

Egalement disponible chez :

Loading...

 


Contacter le domaine : 

Domaine de Juchepie
Les Quarts
49380 Faye-d'Anjou

Tel : +33 2 41 54 33 47
Fax : +33 2 41 54 13 49

Mail : contact@juchepie.com

Site web : www.juchepie.com


Situer le domaine


Afficher Domaine de Juchepie sur une carte plus grande

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...



Repost 0
Published by JP - dans Loire
commenter cet article
7 septembre 2011 3 07 /09 /septembre /2011 17:00

Redde & Fils Pouilly fumé Les Bois de Saint-Andelain 2006

Accord vin et foin? Avez-vous déjà cherché un tel accord? Avez-vous déjà cuisiné du foin? C'est en voulant assortir un vin avec un poulet au foin, foin AOC de la Crau acheté à la Contre-Etiquette s'il vous plait, que je m'étais orienté vers l'appellation Pouilly Fumé.

Le Sauvignon (rappelons que c'est l'un des principaux cépages utilisés dans le monde) permet d'élaborer des vins aux notes végétales qui s'accordent avec bien des plats, et qui s'accorde ici naturellement avec notre "mode de cuisson", c'est-à-dire le foin ! Les curieux retrouveront la recette de ce plat on ne peut plus champêtre dans les accords proposés avec ce vin. Mais justement, revenons-en au vin! 

Les vins du domaine Michel Redde ne s'accordent pas plus avec du foin que les vins d'un autre domaine de l'appellation. En revanche, c'est le plaisir que nous avons eu à la dégustation de cette cuvée qui nous conduit à vous la présenter...

Sachez que le domaine produit 9 cuvées :


Description de la cuvée

Cette cuvée 100% Sauvignon est obtenue à partir des vignes de 30 ans plantées sur le lieu-dit "Les Bois de Saint-Andelain".

Les sols sont composés de silex crétacés (période du crétacé inférieur), sorte de silex rouges situés sur la commune de Saint-Andelain, point culminant de l’appellation Pouilly Fumé.

La vendange est bien entendu effectuée manuellement. La vinification et l'élevage sont réalisés en foudres et demi-muids pendant 16 à 18 mois sur lies fines.

Vous trouverez plus de détail ici ainsi qu'une photo illustrant le type de sol.


Dégustation

  • Œil : La robe est dorée et de belle intensité. Les tons démontrent une certaine évolution. Les larmes sont fines mais bien marquées.        

  • Nez : Le nez est intense, expressif et même puissant. Les notes végétales rappelant le miel d'eucalyptus sont accompagnées d'une pointe élégante de fruits blancs et notamment la pêche.

  • Bouche : La bouche est serrée et très minérale. La tension est superbe et s'appuie sur une belle puissance dès l'attaque. En milieu de bouche, la fraicheur est portée par une trame minérale impressionnante agrémentée de notes de zeste d'agrume. La minéralité s'exprime par des accents fumés presque épicés, et des notes "très terroir" de pierre à fusil. En fin de bouche, le coté végétal prend des accents d'infusion de plantes et rappellerait presque les notes pétrolées de certains RieslingLa finale est tenue par une persistance impressionnante.

  • Appréciation : Le niveau qualitatif est de très haut vol, c'est clair. Les bienfaits du temps, même si ce vin est encore jeune, sont évidents et on gagnera encore à l'attendre, il y a de la réserve pour 10 ans. Quel panache, quelle droiture et quelle démonstration minérale et aromatique. C'est mûr, c'est ciselé, c'est complet. Ce vin est une épice à lui tout seul. Vraiment de quoi surprendre, agréablement bien entendu !

  • Accords mets/vin : Poulet au foin, Andouille, Duo de tartare de poissons.

  • Service : Carafer 30 min puis servir à 13°C.

 


Trouver ce vin

Tarif indicatif : 24€ (75cl)

Bouteille dégustée achetée directement au domaine

Egalement disponible chez :

Loading...

 


Contacter le domaine : 

Maison Michel REDDE et Fils
La Moynerie
RN7 La Route Bleue
58150 Saint-Andelain

Tel : 03 86 39 14 72
Fax : 03 86 39 04 36

Mail : thierry-redde@michel-redde.com

Site web : www.michel-redde.fr


Situer le domaine


Afficher Domaine Michel Redde & Fils sur une carte plus grande

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...



Repost 0
Published by JP - dans Loire
commenter cet article
30 juin 2011 4 30 /06 /juin /2011 09:45

Sébastien David - Saint Nicolas de Bourgueil KEZAKO 2009

Peut-on trouver des vins de copains de qualité? Des vins avec du fond? Quelque chose de bien fait, de profond et élégant tout en restant accessible et gouleyant car si je comprends bien, c'est bien là le but... Cette question se pose au regard des multiples cuvées destinées à être bues rapidement, quelque chose qui s'assimile dans le jargon à du simple "glougloux" (expression qui veut dire vin facile et bien souvent dans tous les sens du terme...).

Et bien j'avais promis à mon caviste, en la personne de mon pote Fabrice, d'écrire un mot au sujet de cette cuvée. Ca, c'était avant de le goûter ! Et bien ce vin a été bu, dégusté, attentivement même. Sans entamer le commentaire de dégustation et pour clarifier tout de suite les choses, sachez d'ores et déjà cela : ceux qui l'on dégusté ont eu bien du plaisir à la lecture de ce vin produit par l'iconoclaste Sébastien David.

Ce jeune vigneron fait véritablement bouger son appellation Saint-Nicolas de Bourgueil depuis qu'il a repris le domaine en 1999, sur 5 ha après une 1ère expérience aux Etats-Unis. Il a lui-même converti ses sols et travaille selon le cahier des charges de l'agriculture biologique (ECOCERT). Le nez dans les astres comme il semble bien vouloir le dire, la biodynamie (non certifiée) est clairement dans les parages. Par ailleurs, son ambition a toujours été de reprendre les techniques utilisées dans sa région en essayant de les comprendre et de les approfondir.

Ah oui! et Sébastien David est également vigneron-blogger émérite et vous aurez plaisir à le lire ici.

 

Description de la cuvée

La cuvée Kesako, proposée seulement depuis 2009, est obtenue à partir d'une sélection parcellaire de vignes de Cabernet franc de 40 ans  plantées sur une croupe de 6 m de graviers (super filtrant) à Saint-Nicolas de Bourgueil. Les racines descendent à la roche mère 6 m plus bas pour y puiser les nutriments qui lui sont nécessaires.

La vendange est réalisée manuellement en caissettes de 7 kgs avant un égrappage (ou éraflage) manuel. Pour ceux qui dégusterons le millésime 2010, désormais plus facile à trouver, sachez que la seule différence notable est que l'égrappage a été réalisé directement sur la parcelle en cours de vendange.

C'est la vinification qui en fait l'originalité et qui lui vaut son nom : on parle ici de vinification intégrale. En effet, les grains de raisin sont conservés entiers et sont introduits tels quels dans une barrique de 228 litres placée sur roulettes (système Oxoline avec le trou de bonde modifié). Les grains y séjournent 50 jours pendant lesquels ils subissent quotidiennement une révolution complète de la barrique afin que les 20 litres de jus qui sont au fond, viennent confire les raisins avant le pressurage.

L'élevage de quelques mois est réalisé en cuve ovoïdes béton, les fameux oeufs, de type Nomblot.


Dégustation

  • Œil : La robe est rubis avec des reflets violacés plutôt affirmés. Les larmes sont bien marquées et moyennement rapides.

  • Nez : A l'ouverture, le nez est expressif et serré avec des accents légèrement fumés. Il nous a fallu l'attendre un peu, lui laisser le temps de se déployer et c'est plutôt une explosion d'arômes que nous avons obtenu. Le second nez donc, s'exprime sur des notes de cassis et de fruits rouges et notamment de griotte avec de fines touches d'épices douces.

  • Bouche : L'attaque est très souple et porte immédiatement les saveurs sur un fruit affirmé soulignant le raisin bien mûr mais rappelant aussi, de manière fidèle au nez, le cassis, la griotte et la groseille. Les tanins se font plutôt discrets et contribuent à la grande souplesse de l'ensemble. Quelques notes végétales, peut-être herbacées se marient avec la fraicheur du nectar pour donner de la tension au vin. Une bouchée de fruits bien croquants avec une pointe de myrtille en finale !

  • Appréciation : Un vin au fruit abolument éclatant. Mais autant le dire tout de suite, il n'y a rien de facile ici, c'est un travail de fond, avec de la matière, un bel équilibre et un système aromatique impeccable. Quel plaisir ! Il gagnera même à être attendu.

  • Accords mets/vin : A boire seul, juste pour le plaisir... mais si vous y tenez, le veau tel un rôti devrait bien s'accorder.

  • Service : A carafer au moins 30 minutes à l'avance et déguster à 15°C.

 


Trouver ce vin

Tarif indicatif : 15€ (75cl)

Bouteille dégustée issue de chez La Contre Etiquette.com

 

Egalement disponible chez :

Les Caves du Forum.com

Caves Augé

Vous trouverez également des renseignements sur le blog de Sébastien dans la rubrique "OÙ TROUVER LE NECTAR?"


Contacter le domaine : 

Domaine Sébastien David
8 chemin de la Gardière 
37140 Saint-Nicolas-de-Bourgueil

Mail : davidseb@wanadoo.fr

Site web : patrimoinesd.canalblog.com


Situer le domaine


Afficher Domaine Sebastien David sur une carte plus grande

 

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Repost 0
Published by JP - dans Loire
commenter cet article
28 janvier 2011 5 28 /01 /janvier /2011 20:00

A la recherche de vins liquoreux originaux, je n'avais pas encore eu le plaisir de goûter à ceux de l'appellation Montlouis sur Loire. En effet, cette appelation voisine à Vouvray (plus exactement juste de l'autre coté de la Loire) est synonyme pour moi de grande qualité et surtout de magnifique surprise.

La dégustation a eu lieu dans un bar à vin ou plutôt un salon de dégustation installé à Paris entre le quartier de l'Opéra et celui de la Madeleine. Wine by one, c'est son nom, propose de découvrir, à la carte, différentes cuvées.

Alors jouons!

 

Taille aux loups - Montlouis sur Loire Romulus 2005

Description de la cuvée

Je m'étais arrêté ici sur un liquoreux du Domaine de la Taille aux Loups. Ce domaine, conduit par Jacky Blot, propose différentes cuvées sur les appelations Montlouis sur Loire et Vouvray.

En outre, le millésime 2005 est un millesime réputé "facile" ayant offert de très bonnes conditions pour la production de grands liquoreux.

De manière synthétique, ce vin liquoreux est réalisé à 100 % à partir de vieilles vignes (70 à 80 ans) de Chenin plantées sur un sol argilo-siliceux, lui-même sur une roche mère calcaire.

Pour plus d'informations concernant cette cuvée, sa fiche technique est disponible ici.

 


Dégustation

  • Œil : une belle couleur dorée, légerement plus pâle que ce que j'ai l'habitude d'observer pour les autres liquoreux de Loire du millésime. La robe est dense et grasse avec un disque généreux.

  • Nez : Le nez est fruité et très net sur la pomme granny et sur la poire. C'est assez expressif et plutôt frais.

  • Bouche : La bouche est ronde et en ce sens l'expression du chenin ne trompe pas (c'est à mon sens l'une de ses caractéristiques). L'acidité est belle, bien maitrisée et apporte un grande vivacité voire un coté incisif plutôt raffraichissant. Des notes complexes sur l'asperge laissent leur place à nouveau au fruit pour une finale simple et plutôt efficace.

  • Appréciation : Ce vin est une belle surprise qui donne envie de découvrir davantage les beaux liquoreux de Loire. Consensuel et plutôt élégant, il apportera beaucoup de plaisir par sa franchise.

  • Accords Mets/vin : Foie gras, dessert ou seul en fin de repas.


Trouver ce vin :

 

Tarif indicatif : 40€ (75cl)


Contacter le domaine : http://www.jackyblot.fr/

 

Situer le domaine :


Agrandir le plan

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Repost 0
Published by JP - dans Loire
commenter cet article
27 janvier 2011 4 27 /01 /janvier /2011 18:20

Thierry Germain conduit le domaine des Roches Neuves sur l'appelation Saumur-Champigny. Il vient d'ailleurs de recevoir le prestigieux prix du meilleur vigneron 2011 de la Revue des vins de France.

Toujours issue de ma dernière visite du vignoble de Loire, les vins du Domaine sont les uniques échantillons rapportés de l'appellation. Jouissant d'une déjà très belle réputation et travaillant en biodynamie depuis 2003 (certifié depuis 2005), Thierry Germain multiplie les efforts pour respecter le terroir et le faire s'exprimer à travers ses vins.

Le domaine propose 3 cuvées rouges en appellation Saumur-Champigny :

  • Domaine
  • Terres Chaudes
  • La Marginale

et 1 cuvée blanc en appellation Saumur :

  • L'insolite

 

 Roches Neuves - Terres Chaudes 2008

Nous nous interessons ici à la cuvée "Terres Chaudes" dans le millesime 2008.

Description de la cuvée

La cuvée "Terres Chaudes" est réalisée à partir de vignes dont l'âge moyen est de 35 à 45 ans. Situées sur le coteau des Poyeux et sur une partie de la fosse de Chaintres au lieu-dit les Dares, elles sont plantées sur un sol crayeux appelé Tuffeau, alliance de terrains argilo-sablonneux à dominante calcaire. 

 

A l'issue d'une vendange effectuée manuellement en caissettes, la fermentation est opérée en cuve ciment. Cette cuvée n'est ni filtrée ni collée avant la mise en bouteille. 100% cabernet franc comme le réclame l'appellation.

 

Un vrai travail de fond donc, voyons si c'est bon !

 

 


Dégustation

  • Œil : D'une couleur hésitant entre le rubis et le grenat, la robe d'une belle intensité est limpide et étincelante. Le disque est plutôt fin avec des jambes fines mais bien marquées. De manière générale, l'observation de ce vin est un vrai plaisir.

  • Nez : Le 1er nez est animal et fumé. A l'ouverture une certaine puissance se dégage sur des notes de baies rouges laissant la politesse à des pointes de genièvre et de réglisse. Par le suite, le vin évolue vers des arômes francs de fruits rouges frais et bien mûrs avec, en trame de fond, une fine touche de graphite (mine de crayon). 

  • Bouche : La bouche est fluide, fraiche et expressive avec des tanins très souples. Les notes animales restent présentes donnant un coté sauvage à ce vin. L'alcool est déjà bien intégré et l'équilibre est très appréciable. La longueur est superbe avec également une jolie salinité qui se découvre au fur et à mesure de la dégustation. Une fois pleinement ouvert, les notes de fruits reviennent au 1er plan offrant un tableau d'une certaine complexité mais y ajoutant surtout de la gourmandise.

  • Appréciation : Une magnifique expression de ce que peut donner le cabernet franc avec cette fraicheur impeccable. Ici, rien de poivronnant, c'est mûr, c'est beau et c'est vivant. De la souplesse sans oublier d'être généreux. Le plaisir est réellement au rendez-vous et ce vin donne faim : il appelle au repas! Il donne également envie de découvrir les autres vins du domaine...

  • Accords Mets/vin : J'ai aimé accompagner ce vin d'un plat généreux tel qu'un chevreuil au celeri, un lapin à la bière, ou encore des cuisses de pintade aux cépes.

     

    Roches Neuves - Terres Chaudes 2008 carafe

     


Trouver ce vin :

 

Tarif indicatif : 15€ (75cl) chez Nicolas

Sur le web :

 


Contacter le domaine : http://www.rochesneuves.com/

Thierry Germain
Domaine des Roches Neuves
56 bd St Vincent
49400 VARRAINS

 

Situer le domaine :


Agrandir le plan

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Repost 0
Published by JP - dans Loire
commenter cet article
14 janvier 2011 5 14 /01 /janvier /2011 18:19

Le domaine du clos Naudin conduit par Philippe Foreau est l'une des maisons les plus renommées de l'appellation Vouvray.

C'est bien cette réputation qui a attiré ma curiosité (et celle de mon compagnon de route amateur de vin) et qui m'a conduit à m'arrêter au domaine pour une très agréable dégustation devant le très joli cep de vigne dans un coin de la cave.

A vrai dire, ce fut notre premier arrêt d'une virée oenologique de 3 jours dans le vignoble des pays de Loire.

En revanche, nous n'avons eu le plaisir de rencontrer le maitre des lieux, des vignes et des vins : Philippe Foreau. Pour en savoir un peu plus sur cette cuvée, je viens de l'avoir au téléphone !

 

Foreau - Clos Naudin - Vouvray-Brut-Reserve-2002

Description de la cuvée

Il s'agit d'une méthode traditionnelle, 100% chenin. La liqueur d'ajout est dosée à 6,66g/l et cet effervescent est élevé sans fermentation malolactique (la fameuse "malo", transformation de l'acide malique en acide lactique). Cela permet d'éviter les notes lactées (beurre, brioche, etc.) et de conserver l'expression du fruit et des arômes variétaux du cépage, en l'occurence : le chenin.  Le murissement est réalisé sur lattes pour permettre le développement d'une plus grande complexité aromatique.

Concernant la culture, la vigne dont l'âge moyen est de 38 ans, est conduite sur 11 ha en mode raisonné. Aucun désherbant chimique n'est employé pour préserver au maximum l'expression du terroir (et respecter les sols bien évidemment) et les vendanges sont 100% manuelles.

Voilà, goûtons ça !

 


Dégustation
  • Œil : belle effervescence avec une jolie couleur dorée/ambrée, le vin est gras et la couleur est magnifique et mature. Les jambes sont lourdes, prometteuses d'une certaine sucrosité.

  • Nez : un premier nez sur les fruits confits s'ouvre ensuite de manière expressive sur les fruits secs puis la confiture d'orange d'amer. C'est mûr, c'est tonique et c'est très engageant.

  • Bouche : La bouche est ronde et généreuse. Les promesses du nez sont tenues. Aromatique dès l'entrée, cet effervescent sait autant se montrer riche que minéral et rafraîchissant avec de beaux amers en final. Les notes élégantes de coing puis à nouveau d'agrumes confiturés viennent parfaire ce tableau.

  • Appréciation : Ce 2002 est parfaitement à maturité. Très rond, une belle expression du chenin, complexe et riche, ce vin est impeccablement émancipé. Un compagnon élégant sur un plat de poisson, ou mieux sur des St Jacques à préparer le plus simplement possible. Ou seul, en dégustation, bien évidemment!

 

  • Tarif indicatif : 15€

 

 


Contacter le domaine :

Domaine du Clos Naudin
Philippe Foreau
14 Rue Croix Buisée
37210 Vouvray 

Tél: +33 (0)2 47 52 71 46 

Situer le domaine :


Agrandir le plan

 

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Repost 0
Published by JP - dans Loire
commenter cet article