Présentation

  • : Tasting Club - site de commentaires de dégustation de vin
  • Tasting Club - site de commentaires de dégustation de vin
  • : Blog de commentaires de dégustation de vin. Fondé par des amateurs passionnés, ce site a pour unique prétention de partager les découvertes, les expériences et les rencontres œnophiles.
  • Contact

Publications à venir

Retrouvez ici les publications à venir !

Recherche


Les tweets incluant les tags #wnote proposent une notation "plaisir" des vins dégustés (sur 10) et sont traités par le site Tweetawine.com

 

Wikio - Top des blogs - Vin

Suivi par

Le meilleur de l’actualité vinicole et viticole

http://www.wikio.fr

 

Régions

20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 13:55

Monier - Viognier 2010

Intéressons-nous au Viognier, ce grand cépage des Côtes du Rhône septentrionales. Cette variété de raisin blanc peut se montrer bien capricieuse d'une part car est elle particulièrement sensible à l'oxydation et d'autre part car il n'est pas évident de la faire s'exprimer si l'on ne dispose pas des terroirs adéquats. Un travail précis à la vigne comme lors de l'élevage est indispensable, relevant alors quelques fois de l'orfèvrerie...

Ce cépage est en effet à l'origine de grands vins de garde tels que les Condrieu ou Château-grillet. Il peut en outre, et c'est une véritable exception en matière d'assemblage, être marié à la Syrah à hauteur de 10% maximum pour donner un Côte-Rôtie...

Pour illustrer ce que peut donner ce cépage dans une modeste appellation, nous avons tout simplement choisi l'appellation générique des vins de pays des collines Rhodaniennes! Il nous fallait ajouter à cela le talent du domaine Monier !

Ce domaine de 5,3 hectares conduit par Jean-Pierre Monier est situé à Brunieux à quelques kilomètres de Saint Désirat, au cœur de l’A.O.C. Saint Joseph, entre Lyon et Valence (cf. carte plus bas).

Le domaine exploite les cépages  Syrah, Marsanne et  Viognier sur des sols très variés tels que les granites, les gneiss et le micaschistes ou encore les calcaires et les argiles.


Description de la cuvée

Cette cuvée est réalisée à 100% à partir de jeunes vignes de Viognier cultivées en culture biodynamique. 

Les vignes sont plantées sur des sols profonds de granite peu dégradé exposés nord est.

Les vendanges sont manuelles et un tri intégral sévère est réalisé afin de garantir un état sanitaire impeccable des raisins et ainsi permettre une utilisation réduite du soufre (3 g/hl au pressage).

La vinification est quant à elle conduite durant 9 mois en barriques de 2 et 3 ans en utilisant les levures indigènes. Afin d'apporter davantage de corps et de gras à la matière, un bâtonnage hebdomadaire est effectué pendant 3 mois.

 


Dégustation

  • Œil : La robe, absolument limpide, est dorée d'intensité moyenne. Les larmes sont quant à elles plutôt lentes et bien définies.

  • Nez : Le nez évoque le miel, la pomme tatin et la tarte à l'abricot et à la pêche. Le tout est soutenu par d'élégantes et persistantes notes de tilleul.

  • Bouche : L'attaque est ample et la bouche affiche immédiatement un coté séveux. Les notes de miel identifiées au nez sont bien présentes en bouche. L'alcool s'exprime certainement et apporte de la puissance à l'ensemble tout en étant impeccablement intégré. La minéralité s'exprime par une belle acidité salivante et soutient de superbes notes de fruits blancs, exotiques et d'abricot. L'élevage est bien maitrisé et intégré. La finale, à peine beurrée s'exprime quant à elle avec une vraie persistance sur de superbes rappels d'amandes amères et des notes suggérées de chlorophylle.

  • Appréciation : Le risque serait de trouver un Viognier plat ou aqueux... et bien ce vin de pays est absolument aromatique, plein de finesse et soutenu par une franche trame minérale. On a les pieds ancrés dans le sol à la dégustation et cette petite cuvée nous offre un plaisir habituellement réservé par des vins issus de bien plus célèbres appellations et fatalement bien plus onéreux...

  • Accords mets/vin : A boire à l’apéritif - Cassolette de Saint-Jacques - Beignets de fleurs de courgettes - D'après Eric Rogoff du restaurant L’Alchimie, l'accord parfait serait de marier ce vin à un pot au feu de foie gras aux légumes oubliés et à la coriandre.

  • Service : Ouvrir à l'instant et servir à 11°C.
  • Garde : A déguster jusqu'en 2013

 

 Monier - Viognier 2010 CE


Trouver ce vin

Tarif indicatif : 11€ (75cl)

Bouteille dégustée achetée chez lacontreetiquette.com

Egalement disponible chez :

 


Contacter le domaine : 

Jean-Pierre Monier
Route des Vignobles
Brunieux
07340 Saint Désirat

Tel : +33 4 75 34 20 64 ou +33 9 77 92 20 83
Mobile : +33 6 10 38 89 08

 

 

Situer le domaine


Afficher Domaine Monier sur une carte plus grande

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...



Repost 0
25 septembre 2011 7 25 /09 /septembre /2011 09:00

Achart-Vincent - Clairette de Die Tradition 1

Derrière cette appellation souvent mise de coté du fait d'une comparaison inappropriée aux vins de Champagne (la comparaison au Moscato d'Asti par exemple serait plus juste...), se cache non pas des vins de grands-mères mais au contraire des vins joliment faits, portés par une vague de vignerons oeuvrant à produire des cuvées qu'il faut tout simplement goûter pour se rendre compte du travail accompli. Il faut aussi savoir remettre ces vins à leur place lors de nos repas et dégustations. Rappelez-vous : les vins sucrés accompagnent des plats sucrés, donc ils se placent naturellement sur les desserts (ou au goûter)! 

Nous avons choisi le Domaine ACHARD-VINCENT pour la qualité de ses vins. Ce domaine est certifié en bio-dynamie depuis 2008. Ce travail en bio puis en bio-dynamie a débuté dès 1971 avec une conversion en bio débutée selon la méthode Lemaire-Bouchet. Le travail s'est poursuivi avec conviction en suivant le cahier des charges des vins bio de Nature et Progrès de 1982 à 2009.


Description de la cuvée

La cuvée que nous présentons est issue de l'assemblage à 85% de Muscat blanc à petits grains et 15% de Clairette issue de différentes parcelles argilo-calcaires. Par opposition aux Crémants et aux Champagnes, la prise de mousse est le résultat de la méthode dioise (nom local de la méthode ancestrale également équivalente aux méthodes rurales, artisanales et gaillacoises). De ce fait, aucun ajout de levure ni dosage n'est effectué. Le sucre présent dans la bouteille est le sucre résiduel, c'est-à-dire le sucre du raisin non transformé en alcool (non fermenté).

Le travail des sols est le coeur de la philosophie bio-dynamique du domaine avec des traitements naturels (sels de cuivre, fleurs de soufre associées à de l’argile et différentes infusion de plantes) qui sont utilisés pour renforcer les défenses naturelles des vignes. Un enherbement naturel est conservé afin de préserver au maximum la diversité qui maintient l’équilibre de la faune et de la flore et qui contribue à protéger la vigne.

A noter : Particularité de cette appellation, la Clairette de Die n'est pas réalisée à partir d'une majorité de Clairette. Au contraire, elle doit être composée réglementairement d'un minimum de 75% de Muscat blanc à petits grains. A l'inverse, l'appellation Crémant de Die doit être obtenue à partir d'un minimum de 55% de cépage Clairette, allez comprendre...

 


Dégustation

  • Œil : La robe est dorée de faible intensité. En effet, c'est clair! Les bulles sont plutôt fines et d'assez belle tenue.                 

  • Nez : Plutôt intense et expressif après un court temps d'ouverture, le nez évoque le sucre d'orge accompagné de fines touches florales (rose) ainsi que des rappels de fruits exotiques (litchi). C'est très flatteur.

  • Bouche : L'attaque est portée par une mousse sucrée, crémeuse et piquante, c'est très agréable. Là encore les notes de rose, de fleurs blanches, de raisins frais et de muscat bien mûrs sont bien définis. La bouche est sucrée mais sans que cela prenne le dessus sur les arômes qui s'expriment ici avec délicatesse. L'acidité bien maitrisée (ni trop peu ni pas assez - rappelons qu'elle est indispensable, surtout avec le sucre...) finit de sécuriser cet équilibre et est en effet très appréciable.

  • Appréciation : Une Clairette de Die très bien faite, bien équilibrée ne manquant pas de précision dans ce style pourtant rustique que peut apporter quelques fois la méthode ancestrale. Beaucoup de plaisir sur cette gourmandise qui vient nous taquiner les papilles en fin de repas.

  • Accords mets/vin : Tarte aux pommes, au citron, à la rhubarbe, Cheesecake. En toute légèreté car rappelez vous que ce vin ne titre qu'à 7°C d'alcool !

    A noter : Je lis évidement comme vous (sur la contre-étiquette ci-dessous) que ce vin est recommandé à l'apéritif, mais vous connaissez mon avis, fondé sur les fondamentaux des accords mets et vins (cf. introduction)...

  • Service : Servir à l'instant à 8°C.

 Achart-Vincent - Clairette de Die Tradition 3


Trouver ce vin

Tarif indicatif : 11€ (75cl)

Bouteille dégustée achetée chez Biocoop

Egalement disponible chez :

Loading...

 


Contacter le domaine : 

Domaine ACHARD-VINCENT
Le Village
26150 Sainte-Croix

Tel : +33 4 75 21 20 73
Fax : +33 4 75 21 20 88

Mail : contact@domaine-achard-vincent.com

Site web : www.domaine-achard-vincent.com


Situer le domaine


Afficher Domaine Achard-Vincent sur une carte plus grande

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...



Repost 0
5 mars 2011 6 05 /03 /mars /2011 13:50
Retournons en vallée du Rhône, chez David Reynaud ! La cuvée Crozes Hermitage rouge "Georges Reynaud" nous avait séduit, c'est clair. Comme nous l'avions évoqué dans cet article, nous avions également en stock, en attendant d'aller plus loin dans la découverte des vins du domaine Les Bruyères, un Crozes Hermitage Blanc répondant au doux nom de "Aux Bêtises d'Eloise et Léa".

 

Alors pour la présentation du domaine, nous vous laissons le soin de prendre connaissance ou de vous remémorer l'article de la cuvée rouge ici.

Concernant la cuvée qui nous intéresse ici, il s'agit de l'une des 2 cuvées en blanc proposées par le domaine l'autre s'appelant sobrement "Lou".

 

David Reynaud- aux betises d'eloise et lea-2009

Selon notre compréhension, les sources du web à son sujet étant peu nombreuses, cet autre vin blanc serait caractérisé par un élevage en fûts plus important.

Mais focalisons-nous sur le vin dégusté ici, on le répète parce que le nom nous plait : "Aux bêtises d'Eloïse et Léa". 

Description de la cuvée 

Ce vin est réalisée à partir des cépages traditionnels de la région, les 2 seuls autorisés par l'AOC Crozes Hermitage :

La Marsanne et la Roussanne.

L'assemblage composant cette cuvée va clairement en faveur de la Marsanne (90%).

L'élevage a lui aussi son originalité car il est réalisé à 50% en barriques et 50% en cuves ovoïdes en béton. Le vin devrait, de fait, gagner en finesse et en gras. Sachez qu'auparavant, cette cuvée était réalisée à moitié en cuves et à moitié en barriques. Les oeufs ont donc remplacé les cuves inox, et sans dogmatisme particulier, c'est tant mieux! Nous avons, en effet, globalement toujours constaté un gain réel, ne serait-ce que pour ce qui concerne le coté "vivant" du vin.

Nous reviendrons très prochainement sur le sujet à l'occasion de la présentation du domaine Belluard où Dominique travaille justement selon des méthodes similaires.

Pour finir, la contre-étiquette de la bouteille le précise clairement : le domaine est conduit en biodynamie. Vous trouverez ici un article évoquant justement cette approche.

Bref, y a k'des bonnes choses la'dans ! On goûte !

 


Dégustation

  • Œil : La robe est d'un doré intense, bien affirmé. En observant le vin dans la carafe, dans laquelle il est plus concentré que dans le verre, il s'exhibe même dans des tons plus foncés, plus évolués. Parfaitement limpide, les larmes grasses viennent s'échouer un disque offrant quelques reflets verdoyants.

  • Nez : Le 1er nez est minéral et très légérement grillé plutôt que fumé. Les expressions du fruit sont présentes mais retenues sur les fruits jaunes, quelques arômes de fruits secs et surtout une belle expression florale sur l'aubépine voire même de fines touches de jasmin. Le tout témoigne d'une certaine puissance.

  • Bouche : L'entrée de bouche est large, ronde et grasse. La pointe sucrée est parfaitement maitrisée et nous ne sommes gênés par aucune sensation de sucre résiduel. Le tout est sec mais généreux, très généreux. A l'ouverture, quelques notes lactiques de crème plus que de beurre s'efface au fil de l'ouverture du vin pour laisser place à l'expression florale déjà rencontrée au nez. Les touches variétales d'abricot sec sont bien présentes et donnent du croquant à ce vin puissant. La beauté de cette cuvée réside dans la belle fraicheur souveraine qui redresse cette bouche ample et porte le vin pour lui donner une touche aérienne et une très belle longueur. L'élevage est d'une précision remarquable, une mise en valeur du plus bel effet.

  • Appréciation : L'ensemble témoigne d'un vrai travail de fond. Un millésime solaire, mais il est vrai un millésime réputé magistral (2009) et un assemblage réalisé à 90% de Marsanne réputé moins fine et plus rustique que la Roussanne et apportant peu d'acidité. Les conditions pour offrir de la fraicheur ne sont pas les plus évidentes. Et bien ici nous avons un vin véritablement enthousiasmant, d'une grande précision, d'un plaisir immédiat mais sans tomber dans le consensuel et ça, ça nous plait! Un vin mûr, tendu et d'un équilibre parfait. Bravo!

  • Accords Mets/vin : Filet de sole, gratin de courge à la ricotta, viandes blanches. Ces vins suaves et puissants supportent également des accords plus osés avec des mets récalcitrants au vin tels que les asperges ou l'AÏoli.

  • Service : A carafer 30 min ou ouvrir 1 heure à l'avance. Servir à 12/13°C

 


Trouver ce vin :

Tarif indicatif : 17€ (75cl)

Origine de la bouteille dégustée  - achetée chez :

 

La Contre-Etiquette
31 Rue Sainte Marthe
75010 Paris

ou sur le web :
http://la-contre-etiquette.com/

 

Autres boutiques proposant ce vin :

http://www.vinsfinsdelacrau.com/

 


Contacter le domaine : 

Domaines les Bruyères
David Reynaud
26600 Beaumont-Monteux

Tél : +33 (0)4.75.84.74.14

Mail : domainelesbruyeres@orange.fr

 

Situer le domaine :


Agrandir le plan

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Repost 0
7 février 2011 1 07 /02 /février /2011 19:00

Conduit depuis 2003 par David Reynaud, accompagné de sa mère Marceline (qui avait repris le domaine en 1988), le domaine des Bruyères est situé au sud de l'appellation Crozes-Hermitage, sur la commune de Beaumont-Monteux dans la Drôme. Entièrement en biodynamie, le terroir se caractérise par des terrasses argilo-calcaires, le drainage étant facilité par la présence de galets détritiques.

David Reynaud propose 5 déclinaisons de ses Crozes-Hermitage :

  • 3 en rouges : "Ciel et Terres", "Les Croix" (vieilles vignes) et la cuvée "Georges Reynaud",

  • 2 blancs (aux noms plein de bonne humeur !) : La Cuvée "Aux bêtises d'Eloïse et Léa" et La Cuvée "Lou" (Élevée en Fûts, vignes de caractère).

 

David Reynaud - Georges Reynaud 2009

A noter qu'il existe une 6ème cuvée en appellation Vin de Pays des Collines Rhodaniennes : Les Monestiers (100% Syrah).

A vrai dire, cela fait plusieurs fois que l'on me recommande les vins de ce jeune vigneron qui vont même, semble-t-il, jusqu'à servir de modèle à certains domaines d'autres régions et d'autres pays qui apprécient particulièrement leur expression. Un gros potentiel et des vins à suivre m'a-t-on dit!

Et bien! ... nous avons une cuvée de blanc et une cuvée de rouge, il fallait choisir :
Dégustons, pour commencer, la cuvée "Georges Reynaud" 2009, en rouge !

 

Description de la cuvée

Pour la petite histoire, le nom de la cuvée porte le nom du grand père "Georges Reynaud" qui déplaçait de ferme en ferme son pressoir à roulette.

Vinifié en cuves béton puis élevé 12 mois en fûts anciens (3 à 4 vins), ce vin est réalisé à 100% à partir de vieilles vignes de syrah de 20 à 30 ans.

Les vendanges et le tri (sur pieds et table de tri) sont entièrement manuels. L'encuvage et le décuvage sont réalisés par gravité.

A découvrir également, notre commentaire de dégustation de la cuvée "Les bêtises d'Eloïse et Léa" 2009.

 


Dégustation

  • Œil : Fidèle à la syrah, la robe est noire et opaque. Le disque moyennement épais affiche des reflets violines.

  • Nez : Un nez fumé laisse poindre des notes de fruits rouges (cassis, griotte). En évoluant il amorce alors, toujours guidé par des touches fumées, des arômes évoquant l'olive avec une jolie trame d'épices en arrière plan.

  • Bouche : L'ensemble est puissant et bien alcoolisé avec une bouche ronde et plutôt fraiche pour ce vin de soleil. Rien de plat, ce vin de domaine est soutenu par un fruit gourmant et épicé. Les notes de fruits rouges évoluent simultanément au nez vers des saveurs de tapenade noire. La finale, de moyenne longueur est mentholée avec quelques touches de réglisse. La bouche est agréable, ample mais veloutée avec une légère astringence, témoins de tanins déjà bien fondus.

  • Appréciation : C'est agréable, ça apporte du plaisir et c'est généreux. Cette sympathique cuvée mono-cépage offre une expression débridée de la syrah. Un vin accessible et plaisant, sur le fruit et qui présente une belle palette aromatique. D'ailleurs, ce vin du domaine nous emmène déjà vers ses grands frères auxquels il nous faudra gouter.

    A noter que ce vin gagnera évidement à être gardé, surtout au regard du très généreux millésime 2009.

    Pour varier les plaisirs, notre commentaire de dégustation de la cuvée "Les bêtises d'Eloïse et Léa" 2009 est disponible ici.

  • Accords Mets/vin : Une belle viande rouge rôtie ou braisée, un faisan rôti ou encore une épaule de veau aux aubergines. A déguster à 16/17°C.

     


Trouver ce vin :

Tarif indicatif : 14€ (75cl)

Origine de la bouteille dégustée - achetée chez :

La Contre Etiquette
31 Rue Sainte Marthe
75010 Paris

ou sur le web :
http://la-contre-etiquette.com/

 

Egalement reprérée sur le web chez :

Vins Fins de la Crau

Terre & Vin



Contacter le domaine : 

Domaines les Bruyères
David Reynaud
26600 Beaumont-Monteux

Tél : +33 (0)4.75.84.74.14

Mail : domainelesbruyeres@orange.fr

 

Situer le domaine :


Agrandir le plan

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Repost 0