Présentation

  • : Tasting Club - site de commentaires de dégustation de vin
  • Tasting Club - site de commentaires de dégustation de vin
  • : Blog de commentaires de dégustation de vin. Fondé par des amateurs passionnés, ce site a pour unique prétention de partager les découvertes, les expériences et les rencontres œnophiles.
  • Contact

Publications à venir

Retrouvez ici les publications à venir !

Recherche


Les tweets incluant les tags #wnote proposent une notation "plaisir" des vins dégustés (sur 10) et sont traités par le site Tweetawine.com

 

Wikio - Top des blogs - Vin

Suivi par

Le meilleur de l’actualité vinicole et viticole

http://www.wikio.fr

 

Régions

1 février 2012 3 01 /02 /février /2012 09:00

Domaine de Villeneuve - Cotes du Rhone La Griffe 2009

Que diriez-vous d'un Côtes-du-Rhône croquant, plein de fraicheur et loin de certains stéréotypes confiturés que nous apprécions par ailleurs tout autant. Alors oui, il y a Marcel Richaud ou Elodie Balme qui nous proposent certaines cuvées dans le style. Et bien cette fois-ci, plongeons directement à Châteauneuf-du-Pape, ou presque, puisque le domaine de Villeneuve nous propose sa Griffe, en appellation Côtes-du-Rhône! Regardez la bouteille, on ne peut faire plus représentatif, et c'est très sympa !

Le talentueux vigneron, Stanislas Wallut, nous fait partager ses expérimentations sur les techniques de vinifications et l'usage des cépages. Et c'est particulièrement concluant, 2010 témoignant encore du chemin parcouru. Voici une présentation du 1er millésime de cette cuvée.


Description de la cuvée

Cette cuvée 2009 est obtenue à partir des cépages suivants : 60% grenache, 25% syrah, et 15% de mourvèdre.

Les vignes d’environ 40 à 45 ans, conduites en biodynamie, sont  plantées en groupe sur une parcelle de 4 hectares d'un seul tenant. Ce terroir collé à l'appellation Châteauneuf-du-Pape présente des caractéristiques très similaires à celles de la célèbre appellation. Les 2 premières couches de sol sont identiques, constituées d'argile rouge et de galets mais plus en profondeur l’argile laisse sa place à des limons.

Le résultat d'après le vigneron se caractérise par une fin de bouche moins épicée et moins définie, moins de notes de cuir et plus de retenue. Ce constat est effectué par comparaison avec la célèbre cuvée Vieilles Vignes du domaine en appellation Châteauneuf-du-Pape. Preuve, encore une fois d'après le vigneron, que les limites territoriales des appellations ont été correctement définies.

La parcelle en question est située au nord de l’appellation Châteauneuf-du-Pape, chemin de la Gironde (il y en a qui ont le sens de l'humour) entre les domaines de Beaucastel et de Marcoux.

Sur le millésime 2009 cette cuvée a été réalisée sans soufre sans la volonté de partir pour autant sur un vin naturel non protégé. Le vin est protégé par du gaz carbonique identifiable par un léger côté perlant à l'ouverture de la bouteille, raison pour laquelle il est nécessaire d'aérer le vin avant la dégustation.

Un tri important est effectué et toutes les grappes sont coupées en 2 pour les vérifier. L'ensemble des opérations sont réalisées par gravité, et la vinification est réalisée dans des cuves de 80 hectolitres en béton carrelé.

3 à 4 jours sont nécessaires pour remplir la cuve à froid pour conserver la fraicheur et le fruit du raisin et du futur vin. L'assemblage est réalisé dès ce stade en introduisant en cuve la syrah en 1er, le grenache puis le mourvèdre .

Un unique remontage d’homogénéisation est effectué en cuve. Un élevage d’un an est réalisé sur lies en cuve béton carrelé de 50 hectolitres. Un soutirage des lies grossières est effectué pour éviter un filtrage à la mise en bouteille.

Pour finir, la production annuelle de cette cuvée varie entre 7 000 et 10 000 bouteilles.

 


Dégustation

  • Œil : La robe est très légèrement trouble, témoignant d'un vin peu ou non filtré. La couleur est rubis d'intensité moyenne avec des reflets uniformes qui ne laissent pas tant de place que celà à la couleur violine. Les larmes sont quant à elles larges et plutôt lentes.

  • Nez : Le nez est intense et rappelle les fruits rouges compotés (et non confis), principalement la fraise évoluant vers les fruits à l'alcool mais avec beaucoup de fraicheur. L'alcool est bien présent mais semble bien intégré et cela se ressent dès le nez.

  • BoucheL'attaque est très souple et fruitée pleine de fraicheur pour l'appellation. Les notes minérales viennent souligner un fruit bien mûr. La syrah s'exprime avec des notes de cuir, de violette et est accompagnée par un milieu de bouche ample correspondant davantage au comportement de la grenache. C'est le fruit chaleureux et pourtant croquant qui nous a séduit. La finale est enlevée par de beaux amers assez puissants, réglissés qui nous accompagnent sur une très belle longueur.

  • Appréciation : Ce vin évoque un Châteauneuf-du-Pape accessible et sur le fruit, prêt à être dégusté. Le terroir s'exprime à travers une très belle profondeur aromatique et une persistance étonnante pour un vin qui semblerait presque facile à déguster. Nous adorons les Châteauneuf du domaine, et ce Côtes-du-Rhône, dans son style à lui, est absolument dans la lignée. Et en passant, nous apprécions également particulièrement le travail réalisé sur la bouteille, un simple coup de griffe en guise d'étiquette !

  • Accords mets/vin : Lapin aux pruneaux, tomates farcies

  • Service : Le vin s'est montré perlant laissant présager une protection par gaz carbonique, permettant de diminuer les doses de soufre à la mise en bouteille. Il nous est apparu opportun de carafer ce vin en l'agitant délicatement pour permettre au gaz de se dissiper. Ludique, éducatif dès lors que l'on en connait la raison, et au final délicieux ! Servir à 17°C.

 Domaine de Villeneuve - Cotes du Rhone La Griffe 2009 CE


Trouver ce vin

Tarif indicatif : 20€ (75cl)

Bouteille dégustée achetée chez Le vin en tête

Egalement disponible chez :

 


Contacter le domaine : 

SCEA DOMAINE de VILLENEUVE
Propriétaire et Récoltant
Route de Courthezon
84100 ORANGE

Tél. : +33 4 90 34 57 55
Fax : +33 4 90 51 61 22

Mail : domainedevilleneuve@free.fr

Site web : www.domainedevilleneuve.com


Situer le domaine


Afficher Domaine de Villeneuve sur une carte plus grande

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...



Repost 0
Published by JP - dans Rhône Sud
commenter cet article
19 septembre 2011 1 19 /09 /septembre /2011 10:00

Domaine Richaud - Terre d'Aigues & Terre de Galets 2009

Si votre bronzage tend à diminuer à la fin de l'été, le vin lui sait très bien faire quand il s'agit de conserver les effets du soleil! Du soleil et du fruit, oui, c'est bien ça qu'il nous faut pour bien attaquer la rentrée! Derrière ces étiquettes au look un peu Leader Price, c'est au contraire vers un emblème des Côtes du Rhône que nous nous tournons.

Marcel Richaud c'est des vins de terroir, c'est clair! Les noms des cuvées évoquent d'ailleurs cette approche parcellaire. Ce perfectionniste, installé à Cairanne, au Nord d'Avignon, dans la partie méridionale des Côtes du Rhône donc, travaille à traduire ce que lui donne la nature tout en produisant des vins frais, précis dans la maturité des raisins et sans surextraction. Le nom interventionnisme, ce n'est pas ne rien faire. Presque au contraire. Il doit travailler à accompagner la nature, à la vigne surtout, pour produire des raisins sains. Il s'agit à l'inverse de réduire le travail au chai en ne cherchant pas à corriger ou encore à maquiller la récolte lors de la vinification. "Donc pas d’acidification, pas de levures, ni collage, ni filtrage, un éraflage bref, pas de "secret de polichinelle", l’important c’est la matière première". Ainsi les vins sont authentiques et profonds tout en respectant les caractéristiques des millésimes.

A noter que nous parlions des vins d'Elodie Balme dans cet article, qui fut l'élève de Marcel Richaud, et que nous ne pouvons que vous conseiller de découvrir également. 


Description des cuvées

Ces cuvées sont produites sous appellation générique Côtes du Rhône. Elles se caractérisent par des vins vinifiés et élevés en cuves béton afin notement de préserver les caractéristiques du raisin et ne pas les marquer par le bois. A l'inverse, elles se distinguent par leur assemblage, qui varie d'ailleurs à chaque millesime.

Pour le millesime 2009, c'est cuvées sont issues des assemblages suivants : 

Terre d'Aigues 2009

Cette cuvée est obtenue à partir de 50% Syrah, 37% Grenache et 13% Carignan.

Terre de Galets 2009

Terre de galets est un assemblage 46% Grenache, 30% Carignan, 19% Mourvèdre, 5% Syrah.

 


Dégustation

Terre d'Aigues 2009

  • Œil : La robe de couleur framboise penche vers des tons légèrement ambrés. De belle intensité, la matière est quelque peu trouble et s'entoure de belles larmes bien définies. 

  • Nez : Le nez rappelle les fruits rouges et plus particulièrement la cerise ou la griotte. Des notes de garrigue viennent rappeler l'identité du vin en proposant des touches d'herbes de Provence et notamment de thym. Le tout est souligné par une touche de tapenade et un côté légèrement fumé et minéral.

  • Bouche : L'attaque est marquée par l'alcool mais très vite les saveurs s'installent et évoquent le bonbon à la violette, le cassis et les airelles. Une pointe de grenade est suggérée. Le fruit offre du relief et la matière est juteuse, dense. Les arômes explosent littéralement en milieu et fin de bouche et la persistance, moyenne, est de très belle tenue.

  • Appréciation : Un vin des Côtes du Rhône qui ne renie en rien son identité, avec notamment une matière dense et un fruit bien mûr mais qui s'appuie sur une fraicheur étonnante et apportant beaucoup de plaisir immédiat sur cette cuvée. C'est tonique, c'est indéniablement gourmand et on en redemande!

  • Accords mets/vin : Râbles de lapin, risotto aux olives, petits farcis à la provencale

  • Service : Carafer 15-20 minutes puis servir à 16°C
Domaine Richaud - Terre d'Aigues 2009
Domaine Richaud - Terre d'Aigues 2009 CE

 

Terre de Galets 2009

  • Œil : Légèrement trouble, la robe est de couleur rubis avec des reflets bien rouges.

  • Nez : Les arômes intenses rappellent la fraise des bois, la myrtille et la figue fraiche. Quelques fines touches chocolatées se dévoilent en arrière-plan.

  • Bouche : Typique d'un assemblage à majorité Grenache, l'attaque est douce, plus volumineuse et surtout plus ronde que Terre d'Aigue. Le vin s'exprime ici avec chaleur et le fruité est propulsé en avant. La minéralité est semble-t-il moins perceptible sans pour autant perdre en fraicheur et en croquant. La finale, portée à nouveau par le fruit, s'étire sur des touches de réglisse légèrement mentholée.

  • Appréciation : Toujours avec ce style très frais et fruité, le domaine Richaud nous propose un assemblage plus ample et plus chaleureux. C'est très généreux et très accessible.

  • Accords mets/vin : Grillades de boeuf, côtes d'agneau grillées.

  • Service : Carafer 15-20 minutes puis servir à 16°C
Domaine Richaud - Terre de Galets 2009
Domaine Richaud - Terre de Galets 2009 CE

Appréciation générale

Marcel Richaud est sans cesse en train de perfectionner ses vins. Il expérimente, il cherche, et loin de vins technos qui masqueraient le terroir, ce sont des vins resplendissant de fruit et de gourmandise qu'il nous propose. Il nous régale par des cuvées tout en finesse et en fruit. En goutant ces vins, nous n'avons pas eu la sensation de "petites cuvées" si l'on puis dire là où l'on trouve des vins simplement plus gouleyants. Non, le style et l'empreinte sont là et s'affirment avec ce savant mélange de caractère et de tact pour laisser parler le vin.
Nous vous recommandons donc de goûter Terre d'Aigues et Terre de Galets qui donneront un très bel aperçu du travail du domaine.

Mais attention, les vins de Marcel Richaud c'est aussi de la puissance !
Vous goûterez ainsi également avec plaisir la cuvée "Côtes du Rhône Village Cairanne" qui elle démontrera beaucoup plus de virilité. Ou encore L'Ebrescade, vin imposant voire impressionnant au sujet duquel Marcel Richaud ne nous a pas caché sa fierté : "C'est ce que je fais de mieux", nous a t-il partagé !

A noter : A notre sens, les vins du domaine nécessitent un carafage, même léger sur ces petites cuvées, pour permettre au C02 et au phénomène naturel de réduction (arômes viandé, lardé ou encore d'oeuf pourri) de se dissiper.

 


Trouver ces vins

Tarif indicatif :

Bouteilles dégustées issues de chez Cave Augé (Paris)

  • Terre d'Aigues : 8,50€ (75cl)
  • Terre de Galets : 9,50€ (75cl)

Egalement disponible chez :

Loading...

 


Contacter le domaine : 

Domaine Richaud
Quartier La Meyau - Route de Rasteau
84290 Cairanne

Tel : 04 90 30 85 25 ou 09 64 12 87 46

Fax : 04 90 30 71 12

Mail : marcel.richaud@wanadoo.fr


Situer le domaine


Afficher Domaine Richaud sur une carte plus grande

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes. Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...


Repost 0
Published by JP - dans Rhône Sud
commenter cet article
24 juin 2011 5 24 /06 /juin /2011 09:00

Domaine Elodie Balme - Côtes du Rhône Villages RASTEAU 20

Voilà une appellation où les vins sont généralement plutôt musclés voire virils. Et bien histoire de voir ou plutôt de goûter, allons jetter un oeil à ce qu'une jeune vigneronne parvient à faire sur les terroirs solaires de Rasteau.

Nous avions déjà été séduits, à vrai dire amadoués même par le Côtes du Rhône sur le même millésime. A ce moment-là on m'avait déjà dit : n'oubliez pas de goûter son Rasteau !... je n'ai pas oublié...

Elodie affirme tenir son désir de devenir vigneronne de son grand-père, Maurice Charavin, qui fut vigneron à Rasteau et qu'elle n'a pourtant pas connu. Il semble que cela soit inscrit dans ses gênes et son histoire tout simplement.

Ses parents, viticulteurs depuis 1976, ont préféré rester coopérateurs plutôt que de se lancer dans l'aventure de la vinification. Elodie a donc souhaité reprendre l’exploitation familiale mais avec la ferme intention de s’installer en cave particulière. Bref, cultiver ses vignes et faire son propre vin ! A noter également qu'Elodie a travaillé durant 3 ans auprès de Marcel Richaud (nous en reparlerons, cf.ici), un grand nom de l'appellation Côtes du Rhône basé à Cairanne.

La première récolte de ce jeune domaine a donc eu lieu à Rasteau en 2006. Et petit à petit, le domaine devient grand! De 4 ha en 2006 à 8 ha en 2010, c'est désormais 13 ha qui contribueront aux vins du millésime 2011. Elodie reprend en effet, parcelle par parcelle les vignes de l'exploitation familiale.

Les vignes du domaine sont situées sur les communes de Buisson, Roaix et Rasteau. La culture et la vinification sont conduites le plus naturellement possible (fumure organique, vinification naturelle sans levurage, sans souffre, et sans acidification). Une maturité optimale et un bon état sanitaire sont recherchés par des travaux en vert  (ébourgeonnage, vendange en vert). Pas de label, pas de dogme et au contraire du pragmatisme, Elodie essaie, observe et apprend.

Actuellement, Elodie Balme produit 5 vins rouges :

Nous nous intéressons ici au 4ème vin de la liste présentée ci-dessus, à savoir le Côtes du Rhône Villages Rasteau (Sec) dans le millésime 2009.

Sachez également qu'Elodie dessine elle-même les étiquettes de ses vins. Féminine et sobre : en passant, on aime bien !

Description de la cuvée

Cette cuvée de Rasteau sec est réalisée à partir de 80% de Grenache et 20% de Syrah. Les vignes sont quant à elles exclusivement plantées sur l'aire d'appellation Rasteau.

En matière de vinification, la cuvaison est plutôt courte (20 jours) et les extractions sont voulues très douces : seulement un remontage par jour.
L’élevage se fait principalement en cuve béton pour une durée de 10 mois. Les élevages sous bois sont en cours d'expérimentation. En effet, environ 10% des syrah sont élevés en barriques (225L) avec des essais en demi-muits (600L) par exemple.

 


Dégustation

  • Œil : La robe est rubis de belle intensité. L'ensemble est très homogène avec toutefois quelques reflets violets preuve d'une certaine jeunesse. Les larmes sont quant à elles généreuses. 

  • Nez : Le nez est intense voire puissant et s'exprime sur des notes de fruits rouges bien mûrs portés par de jolis accents floraux. Une fine touche fumée à l'ouverture laisse sa place à des rappels d'herbes de provence et plus particulièrement à des notes de sariette.

  • Bouche : La bouche est large d'épaule avec dès l'entrée de jeu un fruit séveux rappelant la confiture de mûre. L'astringence est bien maitrisée et une élégante minéralité s'exprime à la fois sur une jolie fraicheur et sur des notes salines apportant beaucoup de plaisir. La pointe de sucre résiduel, ici caractéristique, amène un coté glamour, très féminin à ce vin massif. La matière est très agréable pour ce vin plein qui conduit tout droit à une finale sur les fruits noirs bien mûrs avec un fin rappel réglissé.

  • Appréciation : Un savant mélange de puissance, de tact et de délicatesse. Une main de fer dans un gant de velours si l'on peut dire. Au-delà de ces quelques métaphores, ce vin est particulièrement plaisant par son style affirmé. Certains risquent bien de redécouvrir sous un autre angle les vins de Côtes du Rhône méridionnaux et c'est tant mieux. Alors oui, on retrouve du style Richaud ici avec un fruit pur, bien défini voire poussé sur le devant de la scène. Mais la patte est tout de même différente, bien à elle! Pas de doute, cette jeune vigneronne a du potentiel et d'ores et déjà beaucoup de talent ! Nous ne sommes pas les premiers à le dire mais : A suivre absolument !

  • Accords mets/vin : Daube provençale et sa macaronade

  • Service : A carafer 1 Heure puis servir à 15°C.

 


Trouver ce vin

Tarif indicatif : 11€ (75cl)

Bouteille dégustée issue de chez Cave Augé

 

Egalement disponible chez :

Mi-Fugue, Mi-Raisin (36/38, rue Delambre 75014 Paris - 01 43 20 12 06)


Contacter le domaine : 

Domaine Elodie Balme
Route d'Orange
84110 Rasteau

Tel : 04.90.28.81.70

Mobile : 06.20.55.20.87

Mail : balme.elodie@wanadoo.fr

 

 

Situer le domaine


Afficher Domaine Elodie Balme sur une carte plus grande

 

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Repost 0
Published by JP - dans Rhône Sud
commenter cet article
13 avril 2011 3 13 /04 /avril /2011 17:45

Et si pour changer nous nous tournions vers un vin de garage ! Alors, non nous n'irons pas du côté de Bordeaux comme le voudrait l'origine de cette expression, mais plutôt en Côtes du Rhône méridionales, là où un jeune vigneron fait une unique cuvée au style, et c'est notre avis, très languedocien, conformément à ses origines.

Alors "vin de garage", qu'est-ce que c'est? Pour faire simple, il s'agit de vins produits en très faible quantité, sur des exploitations très limitées, et avec les moyens du bord.

 Doumenge Mantes Dégustation  

Ces micro-cuvées n'ont rien de piquette, au contraire, elles doivent être de haute qualité avec un prix à la hauteur.

Pierre Doumenge avait en tête de conduire son propre domaine viticole et de réaliser le vin qu'il aime. C'est en 2006 qu'il devient l'heureux acquéreur d'une parcelle de 1,7 hectares de vieux Grenaches et de vieux Cinsaults tout près d'Orange dans le Vaucluse, à Serignan du Comtat pour être exact.

Nous nous sommes rencontrés chez lui pour partager la dégustation de ses vins mais nous n'avons pas encore eu la chance de visiter son vignoble. En attendant, voici quelques informations sur le domaine, le terroir et la cuvée.

Description des cuvées

Les sols sont de composition multiple et associent de la caillasse, des alluvions et du sable ainsi que des couches argilo-calcaires. Ils sont plantés de Grenache noir, de Cinsault, et depuis 2008 de quelques pieds de Brun Argenté (aussi connu sous le nom de Camarèse).

Pierre Doumenge travaille, sans certification, dans une logique naturelle, en visant le respect de son terroir et de ses vignes. Vous pourrez constater les labours au cheval de traie dans le blog du domaine.

Le domaine a des moyens réduits et la vignification est réalisée dans une cave de la commune de Jonquières. Après une courte macération à froid et une cuvaison de 21 jours, le vin est élevé, pour une moitié, en cuve inox, et pour l’autre moitié, en barriques de 2 ou 3 vins.

Alors, c'est parti, goûtons ça !

 


Dégustation


Mantes Dégustation 2007

  • Œil : La robe est rubis avec une belle profondeur et une belle intensité. Le disque est généreux et les larmes imposantes. Les origines sudistes de ce vin ne trompent pas.

  • Nez : Après quelques accents de caramel, le vin s'ouvre sur le fruit rouge à noyau avec des arômes de cerises noires bien mûres. 

  • Bouche : Le vin est large d'épaule, c'est clair, on en a plein la bouche. Le fruit est particulièrement expressif et net et accompagne une belle concentration. Les tanins qui supportent cette belle matière sont fondus et n'ont plus rien d'austère. La finale est de belle longueur, toujours sur le fruit mais soutenue par des accents réglissés et mentholés.

  • Appréciation : Le fruit est pétaradant, c'est franc et direct mais après ces quelques années la sagesse commence a gagner du terrain pour offrir beaucoup d'équilibre et de tenue. C'est sans chichi, c'est très joli et ce vin exploite clairement le très beau potentiel du millésime 2007. Je crois d'ailleurs que nous venons de déguster l'une des dernières bouteilles disponibles !...

  • Accords Mets/vin : Civet de lièvre, ou tout simplement de belles grillades !

Doumenge Mantes Dégustation 2007

 

Mantes Dégustation 2008

  • Œil : La robe est rubis avec des jambes légérement plus rapides et un disque subtilement plus fin que le millésime 2008.

  • Nez : Le nez est épicé dès l'entrée en scène. Il offre des touches fumées, minérales et présente de jolis arômes de poivre gris.

  • Bouche : Au début de la dégustation, la bouche était serrée avec de fins rappels d'anis ou de fenouil. Puis le vin s'est ouvert pour laisser parler des notes d'abord empyreumitiques évoluant vers le miel et le caramel brûlé. La bouche est d'une grande élégance et pleine de finesse avec des tanins fondus mais jouant malgré tout leur rôle d'épine dorsal. Si le vin est plus svelte et plus fluide que sur le millésime 2007, sa minéralité, sa fraicheur et ses épices séduisent et apportent beaucoup plus de sérénité. Cela est sans doute dû aux caractéristiques du millésime 2008, plus frais? Je me souviens d'ailleurs de mon pote Arthur me disant "et bien moi, je lui conseillerais de mettre des parasols sur ses vignes, pour que tous ses vins ressemblent à celui-là". La finale sur la figue au poivre est tout simplement superbe.

  • Appréciation : Ce sont les épices qui s'expriment au détrimant du fruit, mais avec beaucoup d'élégance, de facilité. Ce vin est prêt à déguster. En l'état il apporte beaucoup de plaisir tant par sa complexité aromatique que par son coté plus "gouleyant".
  • Accords Mets/vin : Coquelet aux figues fraiches, râbles de lapin et risotto aux olives.

Doumenge Mantes Dégustation 2008

 

Mantes Dégustation 2009

  • Œil : Les larmes sont généreuses, plus rapides que sur le millésime 2007 mais légèrement huileuses.

  • Nez : Le nez s'ouvre sur un magnifique panier de fruit. C'est expressif sur des notes de mûres et de myrtille.

  • Bouche : La bouche est ample, fraiche et ronde. Une pointe de sucre que nous n'avons pas observée sur les millésimes précédents apparait clairement, mais ce résiduel, s'il en est, n'est pas dérangeant et devrait se fondre dans la masse imposante de cette cuvée. L'alcool et l'astringence indique qu'il nous faudra attendre mais, honnêtement, le potentiel est clairement là. En l'état, le Mantes 2009 est fermé, sur des accents végétaux et de bouillon en cube ("Marmite" anglaise) plutôt prometteurs sur les grenaches car évoluant généralement sur des notes chocolatées. D'ailleurs, la finale sur le cacao en poudre et la réglisse sont en train de se mettre en place. 

  • Appréciation : Un vin qu'il faudra savoir attendre encore un peu et qui promet d'être fort interessant. C'est sans doute le plus complet des 3 millésimes avec plus de sagesse que le 2007 et plus de matière que le 2008 tout en conservant une belle complexité. Pierre Doumenge aurait-il trouvé son style?

  • Accords Mets/vin : Magret de canard au chocolat amer, lapin au vin et aux pruneaux.

Doumenge Mantes Dégustation 2009
 

 


Trouver ces vins :

Tarif indicatif :

L'ensemble des vins sont proposés à 12€

Pour commander ces vins, contacter directement Pierre Doumenge ici

 


Contacter le domaine : 

Pierre Doumenge
Mobile : 06 30 92 40 05

Blog : http://mantes.canalblog.com/

Mail : pierredoumenge@hotmail.fr

 

Situer le domaine :


Agrandir le plan

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Repost 0
Published by JP - dans Rhône Sud
commenter cet article
1 février 2011 2 01 /02 /février /2011 19:15
Domaine de référence dans l'appellation Costières de Nimes, le Château Mourgues du Grès est devenu une véritable étiquette. Mis en avant par les dénicheurs de talents puis par les guides les plus renommés, et même parkerisés, les vins sont particulièrement appréciés.
Anne et François Collard ont semble-t-il réussi au sein d'une appellation qui ne rimait pas, il n'y a encore pas si longtemps, avec qualité.

 

Le Château Mourgues du Grès ne propose pas moins de 10 cuvées différentes dans les 3 couleurs. Les 3 cuvées principales en rouge sont les suivantes :

  • Capitelles des Mourgues,
  • Terre d'Argence,
  • Terre de Feu.

 

Chateau Mourgues du Gres - Terre-de-Feu-2008            

Après avoir découvert avec étonnement et bonheur la cuvée "Terre d'Argence" en millésime 2007, je n'avais qu'une envie : partir à la découverte des autres vins du domaine.

Etabli pour le weekend à Avignon, je me suis donc échappé quelques heures pour me rendre au domaine. Le timing était bien trop court pour découvrir les vignes, le sol, les méthodes de vinification mais la rencontre fut des plus sympatiques.

Accompagné de mes parents, nous avons été reçus par Anne Collard qui nous a fait découvrir la palette de ses vins.

Avant d'avancer vers les commentaires de la dégustation, il est déjà certain que je reviendrai avec plaisir pour une visite du domaine et ainsi voir comment ce couple de vignerons travaille!

 

Description de la cuvée

La cuvée Terre de feu se caractérise par son assemblage : 80% Grenache noir, 20% Syrah. En somme, il s'agit de l'assemblage inverse de la cuvée "Terre d'Argence" (80% Syrah et 20% Grenache noir).

Les vieilles vignes de Grenache Noir (45 ans) sont situées sur un coteau escarpé exposé plein Sud. Les galets reposent sur des marnes argilo-calcaires. Les vignes vont ainsi puiser jusqu’à 7 mètres de profondeur la fraîcheur et l’humidité nécessaires au bon équilibre du vin, même sur des millésimes chauds et secs.

Les vendanges se font manuellement à grande maturité.

 


Dégustation

  • Œil : La robe est de couleur rubis éclatant avec des tons tout de même soutenus, apportant une certaine opacité au "coeur" du verre. Les jambes sont grasses et bien définies. Le disque est quant à lui bien net avec quelques reflets tirant sur le violet, preuve d'une certaine jeunesse (millésime 2008, rappelons-le).

  • Nez : Le nez est plutôt aromatique mais retenu sur les fruits rouges et plus spécifiquement la framboise. A vrai dire, l'alcool prend encore une place importante dans cette découverte olfactive, cachant, il faut le souligner, la sensation de puissance aromatique qui s'en dégage.

  • Bouche : D'emblée, la bouche est structurée mais fluide. En effet, les tanins sont déjà agréables et le vin présente une certaine onctuosité tout en affichant une certaine corpulence. Une fine minéralité est présente avec de subtiles touches fumées voire de pierre à fusil. Le fruit est au premier plan et il est bien défini et gourmand. La finale s'exprime sur le fruit noir puis les herbes de Provence (romarin), la garrigue. En s'ouvrant, ce vin dévoile des touches de cacao voire de chocolat en conservant, en trame de fond, les mêmes notes de pierre chaude déjà citées.

  • Appréciation : On est sur un vin du sud avec du soleil et une certaine puissance. Le millésime n'était pourtant pas le plus généreux. Le vin présente un très joli fruit, c'est d'ailleurs pour moi l'une des caractéristiques de Mourgues du Grès. La bouche est propre et complexe pour ce vin qui apporte un vrai plaisir. Dans un style différent des autres cuvées (Terre d'Argence notamment), ce vin sait se montrer complexe et aguicheur. Le millésime 2007 était beaucoup plus facile et l'exercice sur 2008 était périlleux. Nous reconnaissons donc ici les vrais vignerons! Pour finir, ce vin apporte déjà du plaisir sur le fruit, mais l'attendre un tout petit peu lui permettra de s'équilibrer et surtout de bien intégrer son alcool.

    Par ailleurs, nous réaliserons très prochainement une dégustation comparée des millésimes 2007 et 2008 de la cuvée Terre d'Argence (Cf. Articles à paraître). A suivre donc...

  • Accords Mets/vin : Le site du Château vous donnera plein d'idées de recettes. Les propositions d'accords y sont d'ailleurs très bien représentées :

    "Très belles associations avec des mets "sucré - salé" comme : un magret aux pruneaux , un magret aux figues ou encore selon la recette d'Emmanuel Laporte publiée dans le livre "Vins et Chocolat" de Florence Hernandez (Editions Aubanel) : un sauté d'agneau au chocolat ! Egalement des fromages à pâtes persillés, des sorbets aux fruits rouges ou encore des desserts au chocolat..."


Trouver ce vin :

 

Tarif indicatif : 9,90€ (75cl) au domaine. Vous pouvez commander ici


Contacter le domaine : http://www.mourguesdugres.com/

 

Situer le domaine :


Agrandir le plan

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Repost 0
Published by JP - dans Rhône Sud
commenter cet article