Présentation

  • : Tasting Club - site de commentaires de dégustation de vin
  • Tasting Club - site de commentaires de dégustation de vin
  • : Blog de commentaires de dégustation de vin. Fondé par des amateurs passionnés, ce site a pour unique prétention de partager les découvertes, les expériences et les rencontres œnophiles.
  • Contact

Publications à venir

Retrouvez ici les publications à venir !

Recherche


Les tweets incluant les tags #wnote proposent une notation "plaisir" des vins dégustés (sur 10) et sont traités par le site Tweetawine.com

 

Wikio - Top des blogs - Vin

Suivi par

Le meilleur de l’actualité vinicole et viticole

http://www.wikio.fr

 

Régions

4 décembre 2011 7 04 /12 /décembre /2011 20:25

GG Bouvet - Chignin Terre Blanche 2010Le froid s'est installé et on ne rechigne pas à se faire une bonne petite fondue entre amis pour se réchauffer. Et bien sûr, quand on dit fondue, on pense vins de Savoie ! Alors c'est une fois de plus l'occasion de présenter un joli vin de cette région et de tenter de le faire sortir du cliché des vins de station. L'occasion de vous donner envie de prêter attention, de tendre le museau pour aller capter ce que ces vins de terroir ont à vous dire. Car non, il ne s'agit pas uniquement de petits vins tranchants, légers voire aqueux !
Les terroirs savoyards sont nobles et complexes! Si vous n'êtes pas encore prêts à accueillir de tels propos, acceptez, en tous cas dans un premier temps, qu'ils le sont en réalité peut-être bien plus que vous ne l'envisagez alors.
Comprenez aussi que ce ne sont pas des vins qui naissent dans la neige... Oui il fait froid l'hiver mais alors il n'y a pas de raisins sur les vignes. En revanche l'été, les courants d'air venus des montagnes sont les bienvenus pour apaiser les fortes chaleurs qui viennent écraser les coteaux. A cela s'ajoutent les cépages, rares voire endémiques qui donnent une véritable personnalité aux vins.

Attardons-nous ici sur le cépage Jacquère en appellation Chignin du nom du cru rattaché au village éponyme (Chignin). Et pour bien faire, nous avons trouvé un joli vin que vous pourrez acquérir à peu près partout en France chez Monoprix. Alors, passez à la pratique !


Description de la cuvée

Cette cuvée est réalisée à 100% à partir du cépage Jacquère. A ne pas confondre avec l'appellation Chignin-Bergeron qui nous précise d'ailleurs à travers son nom l'utilisation du cépage Bergeron (à savoir la Roussanne en Savoie), l'appellation Chignin utilise la Jacquère que vous connaissez sans doute déjà à travers des appellations telle que l'Apremont ou encore les Abymes.

Pour cette cuvée, le domaine G&G Bouvet travaille ce cépage sur une terre calcaire composée d’éboulis fins et blancs. Il s'agit en effet de la "terre blanche" qui donne justement son nom à ce vin, et qui recouvre ces sols exposés plein sud en pente raide.

L'élevage est quant lui conduit sur lies exclusivement en cuve inox.

A noter en outre qu'il s'agit d'un vin titrant à seulement 11,5°, le cépage Jacquère étant particulièrement tardif !

 


Dégustation

  • Œil : La robe est dorée de faible intensité. En effet, nous sommes face à un vin plutôt pâle. Les reflets sont de couleur bronze argenté et les larmes sont plutôt rapides.

  • Nez : Le nez est aérien, rappelant les fleurs blanches, et s'exprime avec de jolies notes herbacées et citronnées. Mais le fruit n'est pas en reste avec de plus généreuses notes rappelant la prune fraiche et la mirabelle.

  • Bouche : L'attaque est acidulée et on retrouve ce côté incisif et minéral nécessaire à l'accompagnement de bien des plats. Une fine sucrosité ressort de manière fondue et suggérée. Les arômes variétaux ici très nets de citronnelle et de zeste d'agrume gainent cette matière déjà effilée et lui apporte du croquant. La finale est salivante, acidulée, finement amère et subtilement saline.

  • Appréciation : De la tension et du mordant avec un fruit joliment mûr. C'est la minéralité des sols acides de Savoie révélant ce cépage herbacé qui nous apporte du plaisir lors du mariage avec un beau plat de spécialité savoyarde au fromage. C'est ciselé, vraiment rafraîchissant et terriblement appétant. Une tension splendide à un prix on ne peut plus accessible...

  • Accords mets/vin : Poisson grillé et citronné, spécialité savoyarde au fromage ou fromages de Savoie.

  • Service : Servir à l'instant à 12°C.

 


Trouver ce vin

Tarif indicatif : 6,90€ (75cl)

Bouteille dégustée achetée chez Monoprix sur les conseils de In Roussette We Trust

Egalement disponible directement sur le site du domaine.

 


Contacter le domaine : 

Domaine G&G Bouvet
Le Villard
73250 Fréterive

Tel : +33 4 79 28 54 11
Fax : + 33 4 79 28 51 97

Site web : www.domaine-bouvet.com

Mail : contact@domaine-bouvet.com


Situer le domaine


Afficher Domaine G&G Bouvet sur une carte plus grande

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...



Repost 0
Published by JP - dans Savoie
commenter cet article
29 octobre 2011 6 29 /10 /octobre /2011 08:30

Jean-Paul Finas - Mondeuse Blanche 2009

Parlons un peu ampélographie et plus particulièrement généalogie des cépages. Pour certains cette discipline est une véritable passion. Il est vrai que lorsque l'on aime le vin, il est particulièrement indiqué de s'intéresser au moins un peu aux cépages et à leur histoire.

C'est lors de la visite du domaine du Prieuré Saint-Christophe conduit par Michel Grisard, dit "le pape de la Mondeuse", que nous avons découvert cette cuvée. Alors président du Centre d'Ampélographie Alpine Pierre Galet (CAAPG), Michel a eu la bonne idée de nous faire goûter quelques vins de ses amis vignerons. Et je me souviens encore de notre regard lorsque nous avons mis notre museau dans le verre contenant cette cuvée...

A 61 ans, Jean-Paul Finas a décidé de passer sa petite exploitation en bio. Pari pas toujours évident, ce n'est pas pour l'étiquette mais bien par conviction qu'il décida de donner un nouveau souffle et un nouvel équilibre à son domaine de 4 hectares. 

Description de la cuvée

Cette cuvée est comme son nom l'indique obtenue à 100% à partir du cépage Mondeuse blanche, d'ailleurs présumé être l'un des 2 ancêtres de la Syrah, rien que ça...

Les vignes sont exposées sud-est et sont plantées sur un terroir composé majoritairement de sols argilo-calcaires, laissant apparaître du schiste par endroit. La viticulture est réalisée selon les règles de l'agriculture biologique.

La vinification est selon le vigneron relativement simple, la majeure partie du travail étant réalisée à la vigne et recherchant notamment une belle maturité des grains. En effet, ce cépage peu alcooleux donne généralement des vins légers, vifs et assez peu expressifs du fait d'une récolte à maturité un peu juste. Jean-Paul Finas cherche à l'inverse à trouver des maturités optimales sans pour autant tomber dans la sur-maturité.

Le vin est réalisé en cuve en fibres de verre sans fermentation malolactique (elle n'a pas été forcée) et avec une fermentation alcoolique volontairement incomplète afin de laisser 6 à 7 g de sucre résiduel par litre et tout de même 13,5° d'alcool. La fermentation alcoolique est conduite à froid sur une durée courte de 10 jours.

 


Dégustation

  • Œil : La robe, de faible intensité, est dorée avec des reflets laiton. Les larmes sont bien définies et moyennement rapides.

  • Nez : Le nez est complexe et aromatique. Il évoque à la fois des arômes floraux tels que la violette et des notes d'herbes aromatiques telles que la bergamote, la verveine citronnée ou encore la mélisse. Vif et infusé, le bouquet est aguicheur. 

  • Bouche : L'attaque est légèrement suave, marquée par un fin sucre résiduel ici très élégant. Le grain en bouche est sublime témoignant d'une vraie maturité. Le coeur de bouche est rehaussé et tendu par une minéralité hésitant entre une fraiche acidité et un coté salin apportant beaucoup d'élégance à ce vin. Les notes d'herbes aromatiques décelées au nez convolent avec un fruit croquant évoquant les agrumes et plus subtilement la pêche. La finale dévoile de beaux amers nobles qui se confondent avec une acidité aigrelette caractéristique de ce cépage (à noter que la mondeuse blanche est également appelée "Aigre blanc"). La persistance est claire et soulignée par des notes salines du plus bel effet.

  • Appréciation : Ce vin est particulièrement complet. Il allie franchise, maturité, légèreté et une minéralité impeccable. Jean-Paul Finas nous fait découvrir la Mondeuse blanche avec talent et avec un vrai respect pour le terroir. En effet, rien de vulgaire ni de techno, on adore ! Une merveilleuse entrée en matière avec ce cépage méconnu ! Et un vin à découvrir absolument ! Nous avons déjà passé commande pour le millésime 2010...

  • Accords mets/vin : Poisson ou volaille en sauce à la crème et à la cardamone, spécialités savoyardes au fromage.

  • Service : Servir à l'insant à 12°C.

 


Trouver ce vin

Tarif indicatif : 10€ (75cl)

Bouteille dégustée achetée directement auprès du domaine

Pour commander, contacter directement le domaine aux coordonnées ci-dessous.

 


Contacter le domaine : 

Jean-Paul FINAS
Villard Prin
73800 Saint Pierre de Souci

Tel : +33 4 79 84 09 53

Mobile : +33 6 61 77 09 68

Mail : jean-paul.finas@orange.fr

 

Situer le domaine


Afficher Domaine Jean-Paul Finas sur une carte plus grande

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...



Repost 0
Published by JP - dans Savoie
commenter cet article
16 juillet 2011 6 16 /07 /juillet /2011 09:00

Vins Bruno Lupin.jpg

"... et son vin de Frangy, qui me parut excellent,[...] j'aurais rougi de fermer la bouche à un si bon hôte". C'est Jean-Jacques Rousseau dans Les Confessions, Livre II qui déjà avait été séduit par les vins de Frangy en Haute-Savoie. Presque 2 siècles et demi plus tard, nous nous régalons toujours, d'autant plus que le niveau qualitatif est clairement stimulé grâce au dynamisme de jeunes vignerons talentueux et amoureux de leur terroir.

C'est en 1998 que Bruno Lupin reprend son domaine à plein temps. Après une première expérience en qualité d'œnologue vinificateur en Suisse au sein de la coopérative "La cave de Genève", Bruno s'attèle à faire vivre le vignoble familial et à magnifier le cépage roi du Cru Frangy sur l'appellation Roussette de Savoie : l'Altesse.

Nous l'avons rencontré en coup de vent, de retour sur Paris, après une visite de 3 jours dans le vignoble savoyard dont vous trouverez un premier compte-rendu ici (Domaine Belluard). La rencontre avec Bruno fut des plus agréables et se solda, après une "horizontale éclaire" par la fameuse et conviviale chèvre (vin fermenté sous pression, tradition de la région) du domaine. Emmanuel Delmas s'en souvient, à n'en pas douter. Vous trouverez un petit diaporama de cette rencontre ici.

Voilà, nous avions ramené des échantillons de chaque cuvée pour les déguster "à tête reposée". Le tour dans les vignes sera pour le prochain passage en Haute-Savoie, très prochainement.

A noter que le domaine tient également l'Auberge La cave de la ferme, passage obligé pour découvrir les spécialités de la région et entre autres délicieux plats à base de fromages régionaux, les fameux diots au vin blanc cuit sur les sarments de vignes.

Description des cuvées

Cet article propose une présentation de l'ensemble des vins blancs du domaine sur le millésime 2009. L'ensemble de ces cuvées sont réalisées à partir du cépage Altesse, planté sur un terroir argilo-calcaire, principalement situé sur le lieu-dit "Les Aricoques" sur les hauteurs de la commune de Frangy.

Les vignes sont conduites en agriculture raisonnée, en suivant de près les règles de l'agriculture biologique mais sans certification. Soucieux de son terroir et de la qualité de ses vins, Bruno Lupin effectue les traitements lorsque nécessaire en utilisant des produits certifiés bio.

Voici une description synthétique des 5 cuvées dégustées :

  • Pétillant de Savoie - Méthode traditionnelle Brut : Ce vin effervescent est réalisé comme son nom l'indique selon la méthode traditionnelle (identique à la méthode champenoise et à celle utilisée pour les Crémants entre autres) à partir des plus jeunes vignes d'environ 12 ans. Le dosage brut est ici d'environ 6g/litre. A noter que ce vin n'est pas millésimé mais est pourtant réalisé à partir des raisins de la seule année 2009. Le millésime est pour bientôt, on parle du Crémant de Savoie au niveau des AOC...
  • Roussette de Frangy - Cuvée tradition : Ce vin est réalisé à partir de l'ensemble des vignes du domaine (moyenne d'âge de 25 ans) hormis les vieilles vignes. La vinification est effectuée en cuve inox ou en acier émaillé et la fermentation malolactique est réalisée à hauteur de 20% environ.
  • Roussette de Frangy - Cuvée du Pépé (Vieilles Vignes) : Ce vin est élaboré à partir des plus vieilles vignes du domaine, leur moyenne d'âge étant d'environ 60 ans. La production des vignes âgées est plus limitée et qualitative avec de plus petites grappes offrant un jus plus concentré. Lors de la vinification, la fermentation malolactique est réalisée intégralement avant de procéder à un élevage d'un an sur lies. A noter qu'en 2009, les étiquettes "Cuvée du Pépé" ont eu un petit soucis à l'édition et c'est donc la vignette "Vieilles vignes" qui a été apposée pour la différenciation.
  • Roussette de Frangy - Cuvée des barriques: Ce vin est construit sur une base identique à la cuvée "tradition" mais est élevé 5 à 6 mois en fûts de 2 à 3 vins achetés en Bourgogne.
  • Roussette de Savoie - Cuvée de la pleine lune : Cette cuvée, produite uniquement sur le millésime 2009, est issue d'une vendange à plus forte maturité, voire à la limite de la surmaturité, effectuée à la lampe frontale lors d'une nuit de pleine lune. La vinification a été réalisée sans fermentation malolactique afin de préserver au maximum l'acidité du vin (acide malique, celui de la pomme). Le sucre résiduel est d'environ 8 à 10g/litre.
  • Roussette de Savoie - Cuvée Les vendanges oubliées : Issue de raisins en surmaturité vendangés au mois de novembre, ce vin moelleux est vinifié sans fermentation malolactique. Le sucre résiduel est d'environ 50g/litre. Cette cuvée peut s'assimiler à une "vendange tardive" d'Altesse. A noter que les raisins sont très rarement botrytisés sur ce terroir et 2009 a d'ailleurs été très pauvre en botrytis.

A noter que le domaine produit également 2 cuvées de Mondeuse (nous reviendrons sur le rouge de Savoie prochainement) :

  • Rouge de Savoie : Mondeuse
  • Rosé de Mondeuse

ainsi qu'un Marc de Savoie élevé en fût de chêne.

 


Dégustation

Méthode Traditionnelle BrutBruno Lupin - Frangy - Méthode traditionnelle Brut

  • Œil : La robe est dorée pâle avec une bulle fine et des larmes plutôt bien marquées.

  • Nez : Le nez s'appuie sur des arômes de pomme à cidre et quelques touches végétales. Puis les arômes évoluent vers des notes florales rappelant clairement l'aubépine.

  • Bouche : La bulle est plutôt fine et vive offrant une entrée de bouche agréable. Les saveurs exposent des notes fruitées et encore une fois florales avec les accents de miel, et l'ensemble est assez sucré.

  • Appréciation : Une méthode traditionnelle agréable et originale mais qui à notre sens manque de mordant et de tension. La légèreté pourrait être gagnée en diminuant le dosage vers un extra-brut voire même un brut nature. A goûter néanmois, non sans plaisir, cet effervescent 100% altesse.

  • Accords mets/vin : A l'apéritif ou sur des poissons en sauce légére.

  • Service : Servir à l'instant à 10°C



Roussette de Savoie "Tradition"Bruno Lupin - Frangy - Roussette de Savoie 2009

  • Œil : La robe est dorée paille plutôt pâle, lumineuse et cristalline.

  • Nez : Le nez est net, direct et franc sur des notes d'aubépine avec une belle intensité.

  • Bouche : L'entrée de bouche est ample, sans jeu de résiduel apparent. Le coeur de bouche est étiré et le plaisir est complété par un côté mordant et une trame acide salivante. Les arômes floraux (aubépine, violette) sont fins et quelques fines touches d'abricot sont suggérées.

  • Appréciation : Un vin simple, gouleyant mais redoutabelement efficace car très bien réalisé. L'altesse s'exprime ici dans son simple appareil et c'est très aguicheur. Vivifiant et appétant.

  • Accords mets/vin : Appéritif, Fromage de Haute-Savoie, Dios au vin blanc.

  • Service : Ouvrir 1 heure à l'avance et servir à 13°C



 Roussette de Savoie - Cuvée du Pépé (Vieilles Vignes)Bruno Lupin - Frangy - Roussette de Savoie - Cuvée du Pép

  • Œil : La robe est dorée paille plutôt pâle, lumineuse et cristalline. Identique à la cuvée "tradition".

  • Nez : Le nez reprend les arômes de la cuvée classique mais en ajoutant plus de profondeur sur des accents peut-être plus végétaux voire racinaires. En laissant le vin s'ouvrir, il gagne en complexité avec des touches flateuses de miel et de fruits secs. Très joli.

  • Bouche : Légèrement perlant à l'ouverture, la bouche est beaucoup plus complète et fine que celle de la cuvée "tradition". Le fruit est plus gourmand, acidulé comme un bonbon, le mordant étant toujours en place et c'est tant mieux. La matière affiche de la pureté et un peu plus de gras. Les saveurs gagnent en longueur, en persistance avec une finale légèrement abricotée et sur les fruits secs qui s'étire sur un élégant fil de fraicheur.

  • Appréciation : Une roussette salivante, profonde qui raffraichit mais qui sait surtout amener à table tant elle sait se montrer appétante. Sa profondeur et sa franchise s'appuient sur une très belle pureté... on en redemande.

  • Accords mets/vin : Appéritif, Fromage de Haute-Savoie, Dios au vin blanc.

  • Service :  Ouvrir 1 heure à l'avance et servir à 13°C

 

 

Roussette de Savoie - Les BarriquesBruno Lupin - Frangy - Roussette de Savoie - Les Barriques

  • Œil : La robe est dorée pâle, lumineuse et cristalline. Identique à la cuvée "tradition", juste légèrement plus intense.

  • Nez : On retrouve les arômes des 2 cuvées précédentes mais ici le nez est boisé, vanillé et légèrement épicé. On gagne en complexité mais on masque le côté variétal de l'aubépine.

  • Bouche : La bouche perd en précision avec des accents boisés qui prennent le dessus sur le fruit mordant. Les épices douces sont bienvenues et accompagnent le coté floral qui joue des coudes. Une sensation de structure se querelle avec des saveurs qui se cherchent. 

  • Appréciation : Un vin plus techno dans le sens où le terroir est masqué par le bois. L'ensemble apparait moins précis et moins propre. Toutefois, tel que c'est quelque fois le cas, il faudra l'attendre, le mettre de côté en cave pour voir comme le bois se fond dans la matière. Ces Roussettes ont un peu de garde devant elles grâce à leur très belle acidité, véritable épine dorsale du vin. Donnons du temps à ces "Barriques" !

  • Accords mets/vin : Appéritif, Fromage de Haute-Savoie, Dios au vin blanc.

  • Service : Ouvrir 1 heure à l'avance et servir à 13°C


Roussette de Savoie - Cuvée de la pleine luneBruno Lupin - Frangy - Roussette de Savoie Cuvée de la Ple

  • Œil : La robe est dorée de couleur paille. Les larmes sont légèrement plus marquées.

  • Nez : Le nez est très mur, expressif dès l'ouverture. Les notes florales d'aubépine sont mises en relief et ajoutent de très nets accents d'abricot rappelant le bergeron ainsi qu'une pointe de jasmin évoquant le gewürtztraminer. Tout ça est bien plus exubérant que les cuvées dégustées précédemment.

  • Bouche : L'attaque est pleine, plus ample. Le système aromatique est différent avec un fruit très mûr, plus rond et moins mordant. L'acidité est contre-balancée par un sucre résiduel en style "pas tout à fait sec" sans tomber totalement dans le demi-sec.

  • Appréciation : Un vin rond, avec un fruit croquant mais avec bien moins de tension. Ce nectar offre semble t-il une variation sur le thème de la maturité avec un style bien plus féminin. C'est joli, agréable mais peut-être moins gastronomique. Lors de la dégustation, les filles ont gardé la bouteille de leur coté...

  • Accords mets/vin : Poisson ou viande blanche en sauce crémée, Tarte tatin.

  • Service : Ouvrir 1 heure à l'avance et servir à 10°C


 Roussette de Savoie - Les Vendanges OubliéesBruno Lupin - Frangy - Roussette de Savoie - Les Vendanges

  • Œil : La robe est dorée de faible intensité. En effet, ce vin est plus pâle que la cuvée pleine lune par exemple. Les larmes sont en revanche plus affirmées.

  • Nez : Le nez est toujours floral mais plus large, plus ample et rappelle le riz au lait avec une pointe de miel tel une vieille altesse.

  • Bouche : La bouche est ample, clairement suave avec un mordant intéressant qui tient le vin debout et ne le laisse pas s'effondrer sous le sucre. Les arômes d'abricot sont assortis d'une touche végétale qui laisse penser qu'une petite attente pourrait être bénéfique.

  • Appréciation : Un vin moelleux sans grande prétention, agréable pour accompagner un dessert ou un fromage. Une vendange tardive 100% Altesse, c'est plutôt original sans manquer de sens pour autant si l'on en croit les liens de parenté entre ce cépage et le furmint hongrois servant aux Tokay. L'ébauche est donc ici intéressante.

  • Accords mets/vin : Fromage savoyard à pate persillée (Persillé des Aravis, Persillé de TignesBleu de Bonneval, Bleu de Termignon).

  • Service : Ouvrir 1 heure à l'avance et servir à 10°C


Appréciation générale :

Bruno Lupin nous propose des vins particulièrement bien exécutés avec une vraie identité. Voulus simples et gouleyants, prêts à déguster, l'objectif est clairement atteint avec des vins mordants de très belle tenue qui régalent les papilles et vivifient. Ils n'en sont pas moins profonds, surtout avec la très jolie cuvée Vieilles Vignes qui s'exprimera sur quelques années pour gagner en complexité dans un style qui "bourguignnone" pas mal...

Par ailleurs, le domaine sait se montrer innovant avec des altesses vinifiées en demi-sec ou en moelleux (cuvée de la pleine lune et les vendanges oubliées) qui ne sont pas aujourd'hui à nos yeux les références du domaine mais qui ont le mérite d'ouvrir de nouvelles voies d'exploration plutôt prometteuses.

En résumé, Bruno Lupin propose des vins qui sont une très belle illustration du terroir, sur un cru anonyme et fort méconnu. Les meilleurs vignerons savoyards nous ont cité son nom et nous avons bien compris pourquoi : c'est clairement mérité. Le rapport plaisir/prix est tout simplement excellent !

 


Trouver ces vins

Tarifs indicatifs (au domaine) :

  • Méthode traditionnelle Brut : 7,40€

  • Cuvée tradition : 5,60€

  • Cuvée du Pépé (Vieilles Vignes) : 6,80€

  • Cuvée des barriques : 6,60€

  • Cuvée de la pleine lune : 10€

  • Cuvée Les vendanges oubliées : 16€
  • Mondeuse (fera l'objet d'une présentation ultérieure) : 5,60€

Bouteilles dégustées achetées au domaine. La fiche des tarifs est disponible ici.

 

Egalement repérées chez :

Caveau des Bonnets

Portovino (Belgique)

TGvins (Belgique)


Contacter le domaine : 

Bruno Lupin
722 route des vignes
74270 Frangy

Tel : 04 50 32 29 12
Mobile: 06 14 83 12 84

Fax : 04 50 44 75 04

Mail : lupin.bruno@aliceadsl.fr

 

Pour acheter les vins et se restaurer en découvrant les spécialités locales, la ferme-auberge du domaine :

Auberge la Cave de la Ferme
302 rue du Grand Pont
74270 Frangy

Tel : 04 50 44 75 04

 

Situer le domaine


Afficher Bruno Lupin sur une carte plus grande

 

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Repost 0
Published by JP - dans Savoie
commenter cet article
27 mai 2011 5 27 /05 /mai /2011 08:30

Dominique Lucas - Terroir du Leman - Les vignes de-copie-1

Toujours à la recherche de vin de Savoie de belle qualité pour surprendre et avant tout faire plaisir à mes convives, Monsieur le caviste m'a tendu cette bouteille d'un producteur des bords du lac Léman. Et oui, de la Yaute (Comprendre la Haute-Savoie)!

Dominique Lucas conduit un domaine de 3,5 hectares en biodynamie répondant au doux nom "Les Vignes de Paradis". Ce vigneron, 5ème de sa lignée, a choisi de sortir de l'appellation Crépy, "pour faire des vins de qualité et planter d'autres cépages autorisés en vin de pays". Dominique peut donc désormais traduire son terroir comme il l'entend en le laissant s'exprimer à travers une palette plus large de cépages regroupant bien entendu le chasselas mais aussi à la prochaine vendange le chardonnay, le savagnin, et même d'ici 2 ans le sauvignon et le pinot gris.

A noter : Dominique Lucas a également repris des vignes familiales en Bourgogne du coté de Pommard où il produit des vins sous les appellations Hautes-Côtes de Beaune et Bourgogne. L'exploitation bourguigonne compte 2,5 hectares plantés de Pinot Noir, d'Aligoté et de Chardonnay. Là encore, les vignes sont conduites en biodynamie.

Par ailleurs, Dominique travaille à la fabrication "maison" de ses propres amphores en envisageant d'intégrer des argiles directement puisées de ses terroirs (respectivement bourguignon et savoyard) dans le mélange servant à les constituer.

Sur les 2 exploitations, l'ensemble des bouteillles est numéroté pour assurer un suivi fin, et les étiquettes qui seront utilisées pour les prochaines cuvées mentionneront la date de la mise en bouteille pour permettre à chacun de mieux maitriser leur garde.

Mais pour l'heure, découvrons le travail du vigneron en commençant par le commencement : la cuvée "Un petit coin de Paradis" !

 


Description de la cuvée

Le domaine est conduit en Biodynamie en cours de certification (regardez l'étiquette, la lune qui y est représentée y fait sans doute un clin d'oeil...). Les vignes sont cultivées sur une ancienne moraine glacière et les sols sont de nature argilo-calcaires.

Ici les sols sont travaillés sous le rang et l'enherbement naturel dans l'inter-rang est pratiqué. Les vinifications sont basées sur des fermentations à froid les plus longues possibles pour respecter le fruit et plus globalement l'expression du raisin et de son terroir. La vinification est menée en barriques bourguignonnes de 200 à 600 litres et en cuves ovoïdes ciment, avec les levures indigènes et sans chaptalisation.

La cuvée "Un petit coin de Paradis" constitue la petite cuvée du domaine. Elle repose pour partie sur des vignes plus jeunes, et avec une vendange issue d'une sélection parcellaire réalisée en une seule fois.

Le domaine propose aussi actuellement 2 autres cuvées réalisées à partir de chasselas :

  • Un Matin Face Au Lac : chasselas séléctionnés au cours de 3 sessions de vendanges pour garantir des niveaux de maturité optimaux (attention, on ne parle pas de surmaturité ici, juste de raisin mûr!) et les plus belles grappes,

  • Fleur de Paradischasselas mi-vendanges tardives, mi-passerillé en caissette en bois avec un lit de paille bio jusqu'au mois de janvier.

 


Dégustation

  • Œil : La robe hésite entre le dorée pâle et le bronze avec des reflets argentés. L'intensité est moyenne et les larmes sont généreuses.

  • Nez : Le nez est intense et présente un joli fruit en rappelant des notes d'abricot, de poire, de pomme compotée voire tatin et de miel. Mais attention, c'est très frais ! Il y a même un coté mistelle du style Floc de Gascogne qui a tendance a bien laisser s'exprimer le moût de raisin frais, mais ici avec beaucoup moins d'alcool évidement. Pour finir, quelques pointes d'agrumes viennent tonifier le tout pour offrir un très joli chaud/froid.

  • Bouche : La bouche est très ronde en entrée avec une bonne largeur d'épaule. Le tout est suave mais sans sensation de sucre résiduel, l'équilibre est préservé avec classe. Oubliez le goût pour cette métaphore un peu osée, mais en termes de structure et non de matière mais plutôt de cheminement en bouche, on se rapproche du yahourt grec : un peu ample avec un pointe d'acidité mais jamais agressif... Tout au long et pour revenir à la matière elle-même, la pureté est là. C'est cristalin comme de l'eau de roche et la minéralité s'exprime par un fil de fraicheur qui vient tendre le vin en bouche. La finale sur des notes de miel est de très belle longueur. 

  • Appréciation : J'en connais qui ont été bluffés, d'autres captivés dans leur coin avec ce verre. Un vin "orgasmique" ai-je entendu? Le plaisir est là en tous cas avec un vin complet qui rappelle les grands vins de Savoie avec ici une classe bien à lui. Un vin tout simple pourtant mais un vin de plaisir terriblement gastronomique aussi. Une sacrée petite cuvée ! Attention, c'est une perle rare !

  • Accords mets/vin : Poisson du Lac (Léman), filet de perche, lotte et saint-jacques en aumônière, quenelles de volaille

 

Dominique Lucas - Terroir du Leman - Les vignes de Paradis

 


Trouver ce vin

Tarif indicatif : 10€ (75cl)

Bouteille dégustée issue de chez Lacontreetiquette.com (Tel : 01 42 01 08 51)

Egalement disponible chez :

Cave Le Chapeau Melon (92, rue Rebeval Paris, 75019 - Tel : 01 42 02 68 60)

Egalement bientôt à la carte du restaurant Le relais Louis XIII à Paris

 

Compte tenu des quantités disponibles limitées, ce vin ne semble pas facile à trouver, par conséquent, ne pas hésiter à contacter directement le domaine !

 


Contacter le domaine : 

Dominique Lucas
Les vignes de paradis
167 route du Crépy-Marcorens
74140 Ballaison


Tel : 04 50 94 31 03

Mobile : 06 33 81 99 35

Mail : lesvignesdeparadis@orange.fr



Situer le domaine


Afficher Les vignes de Paradis - D. Lucas sur une carte plus grande

 

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Repost 0
Published by JP - dans Savoie
commenter cet article
24 janvier 2011 1 24 /01 /janvier /2011 19:15

N'y allons pas par 4 chemins, il n'y a pas d'autres mots : le domaine Belluard à Ayze produit de très grands vins. Goûtez les vins du domaine à l'aveugle, sans en connaitre l'origine : vous blufferez tout le monde. Il y a plein de beaux domaines en Savoie et en Haute-Savoie et à vrai dire j'ai hâte de m'y rendre dans quelques semaines !

Savoyard d'adoption (j'ai vécu à Frangy, à coté d'Annecy, de l'âge de 1 mois à 21 ans), j'ai décidé il y a quelques temps de partir en quête de vrai beaux vin de cette "région". Mais, histoire de pimenter mes recherches, je m'étais mis en tête de me focaliser sur la Haute-Savoie.

Souvent associés à des vins simples et parfois tranchants qui accompagnent la raclette ou la fondue, les vins de Savoie (et plus encore de Haute-Savoie) sont généralement méconnus, malconnus, et les vrais beaux domaines, les vrais grands vignerons et les vrais vins ne sont eux connus, comme dans certaines régions de France, que des vrais connaisseurs.

 

Belluard Le-Feu 2009

J'avais fait une dégustation à Paris (Metro Belleville) à la boutique de la contre-étiquette. Nous y avions gouté les vins de Belluard et d'autres merveilles du coin en compagnie d'un ami aux fortes attaches savoyardes. Cette très belle dégustation m'avait à vrai dire bien arrangé dans la mesure où ma cave recelle de l'ensemble des cuvées du domaine en 2009, mais je pouvais ainsi les goûter sans attendre et sans avoir à attaquer mon stock personnel...

Merci à Christophe Guitard (et à son équipe) pour ce très bon moment, ses explications et sa toujours très belle sélection.

Nous n'avions pas dégusté le Feu lors de cette soirée, et c'est ce que nous avons fait lors d'une dégustation privée, et en aveugle avec Emmanuel Delmas.

 

Description de la cuvée

Le Feu peut être considéré comme le "grand vin" du domaine Belluard. Il n'est produit que les grandes années et il se caractériste tant par le cépage utilisé (Gringet) que par le terroir, très spécifique qui lui donne d'ailleurs son nom. En effet, le feu est tout simplement le nom du terrain.

Aussi grand que la Romanée-Conti, la "parcelle" du Feu est constituée de sédiments de cascades glacières : argile rouge chargée en alumine de fer.

En bref, qu'il s'agisse du terroir ou du cépage, toutes ces caractéristiques le rendent exceptionnel, extraordinaire.

Vendu : ça me plait! Voyons si c'est bon!

 


 

Vous pouvez lire notre présentation du domaine ici.

Les autres vins du domaine dégustés :

Ayse Mont-Blanc (Brut Nature) 2003

 


Dégustation

  • Œil : de couleur ambrée, la robe est aussi surprenante que superbe pour un vin si jeune. Les jambes sont plutôt grasses et le disque moyennement épais. La robe est vraiment marquante et agréable à regarder à travers la carafe puis le verre...

  • Nez : le nez est fruité, cidré, et croquant sur la pomme avec déjà de jolies notes minérales. Encore une fois, le vin est jeune mais il propose déjà une expression à la fois vive et complexe. Une vraie personnalité.

  • Bouche : vif et minéral, sa fraicheur met en avant des parfums de fruits bien mûrs, ceux de la pomme voire du tatin. Mais la beauté de ce vin, au delà de sa magnifique fraicheur, réside dans sa chaleur et sa minéralité. Au milieu du fruit, la terre oxydée, la terre battue, se démène et explose pour générer une sensation à vrai dire inconnue. C'est de toute beauté et c'est très impressionnant. Le gringet s'exprime avec force et finesse avec toujours ce petit pic d'acidité si caractéristique et cette note de caramel trop cuit. C'est complexe et simple à la fois. Etourdissant! 
  • Appréciation : Ce vin est un paradoxe et un véritable tableau. A attendre le cœur rempli d'espoir mais avec, pour patienter, le déjà très beau souvenir de cette dégustation sur le fruit que l'on avouera "dopée" du fait des 1,5 heures de carafes. Waou!
    Lorsque j'ai acheté ce vin au mois de septembre, Dominique Belluard m'a indiqué que le Feu commencerait à évoluer dans 3 ans. La durée de garde est de 10 à 15 ans...

  • Accord mets/vins : A déguster seul (c'est tellement bon comme ça). Sinon accompagné d'un morceau d'Abondance ou de Beaufort bien fruité en dégustation ou bien lors d'un repas accompagné de poisson. Le domaine recommande de l'assortir aux mets suivants : les écrevisses, les quenelles de brochets, les langoustines, coquilles ST Jacques ainsi que les poissons nobles.

 


Trouver ce vin :   

Tarif indicatif (au domaine) : 15€ (75 cl) / 40€ (150 cl)



Contacter le domaine : 

http://www.domainebelluard.fr/

Domaine Belluard

283, les Chenevaz

74130 AYSE

France

 

Tél : +33 (0)4 50 97 05 63

E-mail :  contact@domainebelluard.fr 


Situer le domaine : 


Agrandir le plan

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Repost 0
Published by JP - dans Savoie
commenter cet article
4 janvier 2011 2 04 /01 /janvier /2011 23:58

Belluard---Mont-Blanc-2003

Produit par le talentueux Dominique Belluard, Mont-Blanc est une Ayze (de la commune éponyme), vin effervescent élaboré à partir du cépage Gringet, endémique à la Haute-Savoie. Le domaine travaille en biodynamie.

L'effervescence est le résultat de la méthode traditionnelle (identique à la méthode champenoise mais ce terme ne peut être utilisé en dehors de l'AOC Champagne). Une brève description de cette méthode est synthétisée sur Wikipedia ici.

Description de la cuvée

La cuvée Mont-Blanc présente la particularité d'être réalisée en "Brut Zéro", aussi appelé "Brut Nature", c'est-à-dire sans ajout de liqueur de dosage.  

En effet, après dégorgement, seul du vin est ajouté, laissant ainsi s'exprimer toute l'intensité du terroir (minéralité) et du fruit (arômes variétaux du Gringet).

Nous sommes fiers d'être à l'origine de la création de la page Wikipedia dédiée au cépage Gringet. Déjà enrichie par quelques internautes, toutes les bonnes âmes en mesure d'y apporter son lot d'informations utiles et surtout vérifiées sont les bienvenues !

Cliquer ici pour voir la page.

 


Vous pouvez lire notre présentation du domaine ici.

Les autres vins du domaine dégustés :

Le Feu 2009

 


Dégustation

  • Œil :robe ambrée avec de fines bulles peu nombreuses. Jambes grasses. Disque moyennement épais.

  • Nez : premier nez sur le cidre avec des notes de miel et plus particulierement d'hydromel.

  • Bouche : vin fumé très tendu avec de l'acidité et une finale limpide avec de beaux amers complexes. Très minéral, sur le caillou chaud mouillé, quelques notes subtiles de mirabelle et d'abricot interviennent en milieu de bouche pour sublimer l'ensemble. Pour finir, ce vin laisse une très jolie marque d'eau de vie de mirabelle.

  • Appréciation : Les vins du domaine Belluard se caractérisent à mon sens par leur pureté, leur limpidité. La cuvée Mont-Blanc traduit avec élégance l'une des facettes du cépage Gringet qui se caractérise par sa puissance et sa classe. Un vin atypique, déjà goûté sur d'autres millesimes avec toujours beaucoup de plaisir (le 2006 et surtout le 2005 sont superbes), il sait attirer l'attention et séduire ceux qui acceptent de plonger... dans la dégustation, pas dans la bouteille :-)

  • Tarif indicatif : 15€ chez Lafayette Gourmet ou à la Contre-Etiquette

 


Contacter le domaine

http://www.domainebelluard.fr/

 


Situer le domaine



Agrandir le plan

 

La situation indiquée ci-dessus fait
référence à l'adresse du domaine mais ne peut prendre en compte la
localisation exacte et exhaustive des vignes elles-mêmes.
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Repost 0
Published by JP - dans Savoie
commenter cet article